Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Erevan a perdu 18 soldats lors des combats dans le Haut-Karabakh

© Photo HetqUn militaire arménien
Un militaire arménien - Sputnik France
S'abonner
L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh, une région à majorité arménienne qui avait proclamé unilatéralement son indépendance par rapport à l'Azerbaïdjan en 1988.

Haut-Karabakh: des automoteurs d’artillerie dans les rues de Stepanakert - Sputnik France
Haut-Karabakh: des canons automoteurs dans les rues de Stepanakert. VIDEO
Dix-huit soldats arméniens ont été tués et 35 autres blessés samedi dans le Haut-Karabakh lors de combats contre les militaires azerbaïdjanais dans cette région à majorité arménienne que se disputent l'Arménie et l'Azerbaïdjan, a annoncé samedi le président arménien Serge Sargsian.

"Selon nos données, les hostilités opposant nos militaires aux forces armées azerbaïdjanaises ont fait 18 morts et 35 blessés parmi nos soldats", a indiqué M.Sargsian lors d'une réunion du Conseil pour la sécurité nationale.

"Il s'agit des plus importants combats provoqués par l'Azerbaïdjan depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu en 1994", a ajouté le chef de l'Etat arménien.

​L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh, une région peuplée principalement d'Arméniens et qui avait proclamé unilatéralement son indépendance par rapport à l'Azerbaïdjan en 1988. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements pratiqués par les forces armées arméniennes. Le ministère arménien de la Défense a de son côté déclaré que la partie azerbaïdjanaise "avait lancé une offensive". Les deux pays ont fait état de pertes humaines.

Stepanakert, la capitale de la république autoproclamée du Haut-Karabakh - Sputnik France
Haut-Karabakh: l'Azerbaïdjan instaure une zone d'exclusion aérienne
Selon le porte-parole du ministère azerbaïdjanais de la Défense, Vagif Dargahly, 12 soldats azerbaïdjanais ont été tués samedi pendant les hostilités et la "situation reste tendue sur la ligne de front".

Le conflit du Haut-Karabakh a éclaté en février 1988, lorsque cette région autonome principalement peuplée d'Arméniens a annoncé son intention de se séparer de la république soviétique d'Azerbaïdjan. Les hostilités dans le Haut-Karabakh ont fait environ 15.000 morts et ont contraint près d'un million de personnes à quitter leurs foyers. Le cessez-le-feu signé le 12 mai 1994 à Bichkek (Kirghizstan) a été violé à maintes reprises par les belligérants. Le règlement pacifique du conflit fait l'objet de négociations menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE coprésidé par les Etats-Unis, la Russie et la France.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала