Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Belgique: les faux papiers utilisés par les terroristes découverts dès 2015

© REUTERS / Yves HermanLa police belge effectue une perquisition dans la commune de Molenbeek
La police belge effectue une perquisition dans la commune de Molenbeek - Sputnik France
S'abonner
Les autorités belges avaient découvert des faux papiers utilisés par les terroristes à Bruxelles quelques mois avant les attaques, sans cependant entreprendre une quelconque action, rapporte le Synday Times.

Selon le Synday Times, les policiers ont perquisitionné une "fabrique" de faux papiers à Bruxelles en octobre dernier dans le cadre d’enquêtes sur deux recruteurs du groupe terroriste Etat islamique.

Two women read a solidarity message at floral tributes at a memorial site at the Place de la Bourse in Brussels, Sunday, March 27, 2016. - Sputnik France
Le silence de la Suède a-t-il provoqué les attentats de Bruxelles?
Ils ont notamment trouvé les fausses cartes d'identité des terroristes ayant mené les attaques à l'aéroport et dans le métro de Bruxelles. Pourtant, à l'époque, les autorités n’étaient pas parvenues à établir un lien avec la préparation d'attentats terroristes et à prévenir le drame.

Le Synday Times ajoute que la police avait également découvert les photos des personnes qui, un mois plus tard, ont perpétré les attentats de Paris et qui avaient sur elles, au moment des attaques, des documents fabriqués en Belgique.

"La qualité des faux papiers était telle que les collègues français et belges n'auraient pas pu discerner la différence", a noté une source dans la police belge.

Ces faux papiers ont été utilisés par les terroristes pour se déplacer à travers l'Europe. Une carte d'identité pouvait coûter 500 euros, mais les faussaires confectionnaient également toute une gamme d'autres documents, notamment des cartes bancaires ou des polices d'assurances.

Un Algérien lié aux attentats de Paris et Bruxelles arrêté en Italie - Sputnik France
Un Algérien lié aux attentats de Paris et Bruxelles arrêté en Italie
Le matin du 22 mars, une double explosion s'est produite à l'aéroport international de Bruxelles, puis une autre à la station de métro Maelbeek. D'après des rapports récents, l'attaque a fait 35 morts et plus de 340 blessés.

Dans la soirée du 13 novembre dernier, trois commandos terroristes ont mené plusieurs attaques à Paris et à Saint-Denis qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés.

Aussi bien à Paris qu'à Bruxelles les attaques ont été revendiquées par le groupe terroriste Etat islamique.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала