Un réseau social destiné aux personnes paralysées verra le jour en Russie

© Flickr / amy leonardComputer brain
Computer brain - Sputnik France
Des programmeurs russes développent une plateforme sociale adaptée aux personnes souffrant d'un handicap moteur.

Le réseau social Neurochat permettra aux personnes en situation de handicap moteur de communiquer sans se servir de leurs mains: un dispositif spécial transformera les impulsions générées par le cerveau en commandes.

"Neurochat consiste à créer un réseau social destiné aux personnes avec des particularités physiques et sensorielles. Sur ce réseau social, les gens pourront communiquer non seulement entre eux, mais aussi avec des médecins et avec les personnes aspirant à leur venir en aide", a expliqué Natalia Galkina, directrice générale de la société Neurotrend, citée par la chaîne russe RT.

Si les personnes souffrant de troubles moteurs ou de la parole "parviennent à communiquer, elles seront motivées pour suivre un traitement et guérir", a ajouté Mme Galkina avant d'expliquer que le projet était réalisé dans le cadre de l'Initiative technologique nationale, créée en 2014 sur l'ordre du président.

Alexandre Kaplan, directeur du laboratoire de neurophysiologie de l'Université d'Etat de Moscou (MGU) a donné des détails sur le mécanisme de fonctionnement du nouveau réseau social.

"Il s'agit d'un complexe de projets appelés Technologies d'interface neuronale. Ils consistent à créer une transmission de l'intention de l'homme, de l'effort mental vers la gestion des dispositifs exécutifs externes. La pensée de l'homme peut être utilisée comme commande pour faire fonctionner un dispositif ou le désactiver", a expliqué le scientifique.

Contrôle de l'aimant de l'accélérateur Nuclotron-M dans le laboratoire de physique des hautes énergies à l'Institut unifié de recherches nucléaires. - Sputnik France
Le collisionneur NICA propulsera la Russie au sommet de la physique des hautes énergies
Et d'ajouter qu'une technologie de composition d'un message sur l'écran de l'ordinateur par la pensée avait déjà été créée. Maintenant, les chercheurs russes veulent aller plus loin. "Malgré l'existence de ce communicateur, l'homme (souffrant d'un handicap, ndlr) reste isolé. Il peut écrire un message destiné au médecin ou à un proche, mais pas plus", a indiqué M.Kaplan.

L'idée de Neurochat consiste à propulser la communication des personnes handicapées à un niveau leur permettant de communiquer entre elles. "Un monde s'ouvrira devant eux. L'homme pourra communiquer avec ceux qui souffrent de maladies similaires et ces gens se comprennent mieux. Il s'agit de l'insertion de l'homme dans la société", a conclu le scientifique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала