Chine: les restaurants cantonais licencient leurs robots

L'idée d'employer des robots ou des mécanismes doués d'intelligence artificielle dans la restauration n'est pas tellement brillante, plusieurs restaurants de la ville chinoise de Canton ayant été obligés soit de fermer, soit de licencier leurs employés mécaniques.

Selon le quotidien The Workers'Daily, deux restaurants qui employaient des robots comme serveurs ont fermé leurs portes, alors que le troisième a licencié presque tous ses robots, n'en conservant qu'un seul. L'équipe humaine du restaurant a constaté plusieurs insuffisances chez les robots en service.

"Les robots étaient incapables de porter d'une manière stable une assiette de soupe ou tout autre plat et tombaient souvent en panne. Le directeur a décidé de ne jamais plus les employer", a indiqué une serveuse.

Une autre serveuse a  constaté que les robots ne pouvaient s'acquitter que d'un très petit nombre de missions. "Leurs possibilités sont assez limitées. Ils sont incapables de prendre les commandes ou de verser de l'eau chaude pour un client", a-t-elle précisé.

The Royal Bank of Scotland - Sputnik France
Grande-Bretagne: une banque veut remplacer 550 employés par des robots

Louer un robot revient à 50.000 yuans (6.800 euros) et il y a encore plusieurs centaines de yuans à payer pour l'électricité et les menues réparations. Alors qu'employer des robots au lieu du personnel humain paraît très avantageux, force est de constater qu'il est encore trop tôt pour le faire.

Selon le directeur du restaurant, la seule chose à laquelle les robots sont bons, c'est de les poser près de la porte d'entrée pour attirer les clients.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала