Les sous-marins UK vont faire leur grand retour en Arctique

© AFP 2022 Andy BuchananLe sous-marin britannique Astute
Le sous-marin britannique Astute - Sputnik France
Des sous-marins britanniques parcourront l'océan Arctique sous les glaces comme au temps de la guerre froide. Pour le moment, seul un bâtiment serait en préparation en vue de cette mission.

Nuclear submarine (NS) Yuriy Dolgorukiy undergoing sea trials - Sputnik France
Les sous-marins russes dans l'Arctique inquiètent l'Otan
Le Royaume-Uni forme des équipages pour réaffirmer sa présence sous-marine en Arctique, rapporte l'hebdomadaire britannique The Sunday Times.

Selon le journal, des officiers de la Royal Navy ont effectué un stage à bord d'un sous-marin américain qui a gagné l'océan Arctique par le détroit de Béring.

"Nous utiliserons leur expérience et leurs entraînements pour préparer un de nos sous-marins de classe Trafalgar pour le travail sous les glaces avant d'appliquer ce savoir-faire à toute la flottille", a déclaré le contre-amiral John Weale à l'issue du stage.

La navigation sous les glaces arctiques était courante à l'époque de la guerre froide. En 2007, Londres a renoncé à cette pratique après une explosion survenue à bord d’un sous-marin qui a fait deux morts parmi les membres d'équipage, souligne l'hebdomadaire.

Le sous-marin nucléaire américain USS Seawolf - Sputnik France
Arctique: les sous-marins US face aux "menées" russes et chinoises
Le commandement de l'Otan se déclare préoccupé par la présence de sous-marins russes dans l'océan Arctique. Cette inquiétude est partagée par des hommes politiques américains. Ainsi, le sénateur démocrate Chris Murphy (Connecticut) affirme que des submersibles russes s'approchent de plus en plus souvent des sous-marins européens et américains à une distance dangereuse. Pire, selon le sénateur, ils utilisent des "techniques de provocation".

D'après le site d'information The Daily Beast, deux sous-marins américains effectueront cette année des missions sous les glaces du Pôle Nord afin de faire face aux "menées" de Moscou.

Le chef du Pentagone, Ashton Carter, a placé la Russie en première position parmi les "menaces globales" pour les Etats-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала