Le visage de la France en guerre

LE VISAGE DE LA FRANCE EN GUERRE
La France en tête de guerre. Nous n’étions pas habitués à voir la France dans le role de leader d’opérations militaires, mais cela est devenu de plus en plus frequent lors de ces dernieres années – et sous un président Francais Socialiste, en plus. Quel est l’avenir et le rôle de la France en guerre? Comment les enjeux changent-ils?

INVITE: Général Henri Pinard-Legry est Président de l'Association de Soutien de l'Armée Française. Il a été reçu à Saint-Cyr en 1969. Il a été nommé général de brigade en 1999 et a quitté à sa demande le service actif en 2002, pour raisons personnelles. À sa sortie d'école, il choisit l'infanterie puis est affecté, pendant trois ans, dans les forces françaises en Allemagne. Il rejoint ensuite la Légion étrangère qu'il sert en France et en Afrique pendant 11 ans, comme chef de section, officier adjoint et commandant de compagnie (1975 — 1982), chef de bureau opérations (1988 — 1990) et chef de corps (1993 — 1995). Il participe également à la formation des élèves officiers à Coëtquidan pendant deux ans (1982 — 1984). Il assume enfin, au sein de l'administration centrale, les fonctions de chef du bureau presse du SIRPA de l'armée de terre (1990 — 1993) et sert ensuite à la direction du renseignement militaire (DRM) (1996 — 2000) où il aura la responsabilité de la sous-direction exploitation. Il est officier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du mérite.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала