Législatives sous haute tension: ouverture des bureaux de vote en Syrie

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLégislatives sous haute tension: ouverture des bureaux de vote en Syrie
Législatives sous haute tension: ouverture des bureaux de vote en Syrie - Sputnik France
Plus de 7.000 bureaux de vote ont ouvert mercredi leurs portes pour les élections législatives en Syrie.

Environ 3.500 candidats seront en compétition pour les 250 sièges au parlement du pays, rapporte la Commission syrienne de la campagne électorale.

Damas - Sputnik France
Syrie: "journée de silence" à la veille des élections législatives
Un certain nombre de bureaux de vote, comme à Alep, se trouvent à 500 mètres seulement des lignes de front. La police, l'armée syrienne et des troupes populaires assurent une sécurité renforcée dans les bureaux.

Les législatives ne se tiennent pas dans les provinces d'Idlib et de Raqqa, contrôlées par les groupes terroristes Daech et Front al-Nosra.

Avant mettre son bulletin dans l'urne, chaque électeur laisse une empreinte digitale, ce qui assure l'impossibilité de voter dans d'autres bureaux de vote. En outre, les observateurs de plusieurs candidats et d'organismes publics locaux sont présents dans les bureaux de vote.

La veille des élections, les rues de Damas ont été débarrassées d'une myriade de panneaux d'affichage comportant les noms et les photos des candidats.

Предвыборные плакаты кандидатов в парламент Сирии - Sputnik France
Législatives en Syrie: 3.500 candidats face aux électeurs
Selon la Constitution adoptée le 26 février 2012 à l'issue d'un référendum, les élections législatives sont multipartites. L'Assemblée du peuple comprend 250 députés dont les membres sont élus au suffrage direct et secret pour un mandat de quatre ans.

Les législatives se déroulent dans le cadre du cessez-le-feu. Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier suite à une entente intervenue entre la Russie et les Etats-Unis. Toutefois, la trêve ne concerne pas les organisations reconnues comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes terroristes se poursuivent.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала