Congressiste US: Moscou a toujours un coup d’avance sur Washington

© AP Photo / Pablo Martinez MonsivaisDevin Nunes, chef de la commission du renseignement de la Chambre des représentants du Congrès américain
Devin Nunes, chef de la commission du renseignement de la Chambre des représentants du Congrès américain - Sputnik France
Le rattachement de la Crimée à la Russie et le déploiement des troupes russes en Syrie sont la conséquence de la myopie politique de la Maison Blanche, estime le congressiste Devin Nunes.

ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Sommet nucléaire de Washington: Moscou "s’isole"… avec 150 autres pays
L'incapacité à prédire la politique de Moscou sur la scène internationale est le plus grave échec des services spéciaux américains depuis les attentats du 11 septembre 2001, a déclaré le républicain Devin Nunes, chef de la commission du renseignement de la Chambre des représentants du Congrès américain, dans une interview à la chaîne CNN. 

Selon lui, les autorités américaines ont raté ce qu'il a appelé l'"invasion russe en Crimée" et  le déploiement des troupes russes en Syrie.

M.Nunes, à l'instar de la plupart des hommes politiques occidentaux, néglige le fait que la Crimée est redevenue russe suite au référendum à l'issue duquel la majorité des habitants de la péninsule se sont prononcés pour le rattachement à la Russie. Ce plébiscite a eu lieu un mois après le coup d'État perpétré en février 2014 en Ukraine, quand des hommes politiques soutenus des forces nationalistes, ouvertement russophobes, sont arrivés au pouvoir à Kiev. 

Washington reconnait le rôle clé de Moscou dans le processus de paix syrien - Sputnik France
Washington reconnait le rôle clé de Moscou dans le processus de paix syrien
Quant à la Syrie, les forces armées russes y ont été déployées à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

Plusieurs politiciens et militaires américains de hauts rangs, y compris le chef du Pentagone, considèrent la Russie comme la plus importante menace à la sécurité nationale des Etats-Unis.  Devin Nunes l'explique par le fait que la Maison Blanche n'est pas en mesure d'anticiper les actions de Moscou.  

"Le plus important échec des services spéciaux américains depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001est l'incapacité à anticiper les plans et les intentions de la Russie", a déclaré le congressiste.

Selon lui, Washington aurait dû commencer à renforcer ses alliés de l'Otan après le conflit en Abkhazie du Sud de 2008 sans trop compter sur les efforts diplomatiques.

"Puis nous avons complètement raté le moment où ils (les Russes, ndlr) ont déployé leur nouvelle base, avec des avions, dans la région méditerranéenne, en Syrie. Nous ne nous en sommes pas aperçus, nous avons été aveugles. Le renseignement a continué à commettre la même erreur", a-t-il ajouté.

Selon  Devin Nunes, la faute en incombe entièrement à la Maison Blanche, au Congrès et aux alliés de Washington.

"Nous nous sommes trompés dans nos évaluations concernant Poutine pendant de nombreuses années", a déploré le congressiste.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала