Vers la création de forces musulmanes de maintien de la paix?

Jeudi, le 13e sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) s’est ouvert à Istanbul. Les rencontres de ce forum musulman sont consacrées au sujet de l’unité et de la solidarité pour la paix, selon l’annonce concernée. Mais quelles sont les particularités principales du sommet?

Lors du forum actuel, la Turquie va reprendre la présidence temporaire de l'organisation. Les participants au sommet essayeront d'étudier la situation politique, sociale et économique dans le monde via les valeurs et les réalités de l'islam, ainsi qu'évaluer ses effets pour les pays musulmans, estime Süleyman Sensoy, président du Centre turco-asiatique de recherche stratégique, dans un entretien accordé à Sputnik.

Life jackets and a boat that were used by refugees and migrants to cross the Aegean sea from Turkey lie abandoned on a beach on the Greek Island of Lesbos on October 8, 2015. - Sputnik France
L'UE et la Turquie entament l'échange de réfugiés

"Aujourd'hui, beaucoup de pays musulmans se heurtent à des problèmes très graves. C'est le terrorisme, c'est l'instabilité politique et économique, ce sont des problèmes de sécurité. Je crois que ces questions seront abordées de façon très attentive lors du sommet", déclare M.Sensoy.

L'interlocuteur de Sputnik estime que l'Organisation de la coopération islamique ne répond pas actuellement aux réalités internationales et régionales.

"Selon notre vision, afin d'augmenter l'efficacité de l'organisation dans le domaine de la lutte antiterroriste et pour résoudre les problèmes de sécurité régionale, il faut créer des forces de maintien de la paix de l'Organisation de la coopération islamique qui ressembleraient à celles qui ont été formées au sein de l'Union africaine", souligne M.Sensoy.

L'interlocuteur de Sputnik considère ce sujet comme une partie intégrante du problème de l'évolution de la coalition musulmane antiterroriste avec l'Arabie saoudite à sa tête. M.Sensoy croit que c'est l'Organisation de la coopération islamique, et non l'Arabie saoudite qui devrait être à la tête des forces musulmanes de maintien de la paix.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала