Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

En Irak, le Pentagone loue ses petites victoires

© AP Photo / The U.S. ArmyLe char américain M1 Abrams
Le char américain M1 Abrams - Sputnik France
S'abonner
Les médias américains critiquent les tentatives du Secrétariat à la Défense de faire l'éloge d'un char américain en Irak.

forces spéciales irakiennes - Sputnik France
En Irak, des Français entraînent les forces spéciales contre l'EI
Les médias américains se sont montrés sceptiques envers la tentative du Pentagone de mettre en relief les succès d'un char irakien de fabrication américaine dans la lutte contre le groupe terroriste Etat Islamique (Daech). 

Selon les militaires US, les actions du char M1 Abrams baptisé "The Beast" ("la bête") lors des combats dans la ville de Hit, province d'Anbar, se sont avérées si efficaces que les observateurs américains ont cru qu'il y avait plusieurs chars dans la ville, rapporte le Foreign Policy.      

Le char éliminait des engins explosifs, perçait les défenses de l'adversaire et manœuvrait dans plusieurs zones de combats, selon le porte-parole des forces de la coalition en Irak Steve Warren. Ce dernier a rendu hommage à l'équipage du char lors d'une conférence de presse à l'occasion de la reprise de Hit. 

M. Kerry et Ibrahim al-Jaafari - Sputnik France
Kerry en visite surprise à Bagdad pour soutenir l'Irak contre l'EI
En Irak, le char et les membres de son équipage sont devenus de véritables légendes.   

Cependant, selon le Popular Military, le char a dû se battre tout seul car deux des trois M1 Abrams envoyés par les Irakiens étaient tombés en panne.           

Foreign Policy estime que, à tout prendre, les chars de cette marque n'ont pas montré leurs bons côtés en Irak. Au cours des 10 dernières années, les Etats-Unis ont livré 140 Abrams à l'Irak. Néanmoins, au moins 10 d'entre eux ont été éliminés, les terroristes s'en étant emparés.       

Fait curieux, les Irakiens préfèrent souvent installer des armes russes sur leurs chars américains. En automne dernier, les employé d'une entreprise s'occupant de la réparation du matériel de guerre étranger en Irak ont découvert qu'un Abrams américain était doté d'une mitrailleuse russe de calibre 50 et de munitions portant le cachet irakien. Et ce n'est pas le seul cas de ce type.

Foreign Policy estime que le Pentagone met l'accent sur les succès du char américain à Hit car il manque cruellement de possibilité de proclamer haut et fort au moins une petite victoire sur Daech.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала