Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Crise des migrants: l'Iran et l'UE relancent la coopération

S'abonner
Téhéran et Bruxelles entendent concerter leurs approches politiques et législatives concernant les migrations légales et illégales.

L'Iran et l'Union européenne vont engager un dialogue sur le suivi des flux migratoires et l'analyse des problèmes liés aux migrations illégales, lit-on dans une déclaration commune de la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini et du ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Jawad Zarif. 

"Les parties ont convenu d'entamer un dialogue d'ensemble sur les migrations, tout en reconnaissant la nécessité d'un échange d'information sur la gestion des flux migratoires, ainsi que sur les approches politiques et législatives à adopter aux niveaux national et régional au sujet des migrants légaux et illégaux cherchant refuge", dit le texte. 

Un petit migrant - Sputnik France
"Arrêter les migrations pour ne pas détruire l'identité chrétienne de l'Europe"

Samedi, Mme Mogherini s'est rendue en Iran à la tête d'une délégation composée de plusieurs commissaires européens, dont Elzbieta Bienkowska (Industrie), Violeta Bulc (Transports) et Miguel Arias Cañete (Climat et Energie).

Comme l'a déclaré devant les journalistes un représentant haut placé de l'Union européenne, l'accord visant à garantir la nature pacifique du programme nucléaire iranien "a ouvert la voie pour élargir le spectre des relations" entre l'UE et Téhéran.  

Selon lui, alors que l'UE traverse une crise migratoire sans précédent, certains dirigeants pointent la nécessité de mieux coopérer avec l'Iran en vue de régler la question des trois millions d'Afghans qui se sont réfugiés dans ce pays et qui y vivent dans des conditions difficiles. 

Forces de sécurité et volontaires afghanes. Image d'illustration - Sputnik France
L'Afghanistan, nouveau tremplin pour Daech?

Récemment, des milliers d'Afghans sont venus grossir les rangs des migrants et des réfugiés qui traversent la mer Egée pour rallier, via les îles grecques, le territoire européen. Cette situation fait craindre à certains l’arrivée d’une nouvelle vague de réfugiés, afghans cette fois, alors que la situation en Afghanistan leur fait perdre tout espoir de rentrer un jour dans leur pays. 

D'après la déclaration de Mme Mogherini et de M.Zarif, l'UE se propose d'allouer d'urgence 6,5 millions d'euros supplémentaires d'aide humanitaire aux Afghans qui s'étaient retrouvés en Iran, y compris 1,5 millions d'euros pour scolariser les enfants afghans dans ce pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала