La hache de l’amour, ou une demande en mariage version Dostoïevski

© Flickr / V ThreepioUne demande en mariage, version Dostoïevski
Une demande en mariage, version Dostoïevski - Sputnik France
Un homme, une hache, des ruelles sombres à Saint-Pétersbourg… La Russie s’inspire toujours des romans des grands classiques, même si le mélange des genres s’avère parfois explosif.

Un drame digne du Crime et Châtiment de Dostoïevski s'est joué dans la capitale culturelle russe. Un bouquet de fleurs à la main, une hache dans l'autre, un homme a forcé la porte d'une boutique pétersbourgeoise, décidé à déclarer sa flamme et demander en mariage l'élue de son cœur.

D'où lui venait cette certitude de trouver sa bien-aimée justement dans cette boutique? Le mystère reste entier. Suite logique, le malchanceux Roméo ne l'a pas trouvée à l'intérieur.

Fou de rage, l'homme s'est alors souvenu de sa hache et a commencé à menacer les clients de la boutique en exigeant qu'une acheteuse contacte sa chérie, le numéro étant bien gravé dans sa mémoire.

Sagib Islammagomedova - Sputnik France
Une babouchka russe massacre 80 serpents!
Ce drame captivant s'est heureusement bien terminé: effrayés, les clients du commerce ont appelé la police. Une fois sur place, les forces de l'ordre sont parvenues à maîtriser ce flot de passions déchaînées.

Quant à l'héroïne principale de cette histoire d'amour peu banale, contactée par les gendarmes, la jeune femme a raconté qu'elle avait vu son amoureux il y a une dizaine d'années et qu'il n'y avait "rien de particulier" entre eux. Sauf peut-être des messages occasionnels et une promesse de la tuer si elle refusait de l'épouser…

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала