Chine: la peine de mort pour les fonctionnaires corrompus

Le président chinois Xi Jinping a lancé, dès son arrivée au pouvoir en 2012, une campagne anti-corruption d'envergure.

Le Cour populaire suprême et le Parquet populaire suprême chinois  ont décidé que la peine de mort sera appliquée aux fonctionnaires ayant reçu un pot-de-vin supérieur à 460.000 dollars (plus de 400.000 euros), annonce lundi l'agence Chine nouvelle.

Début d'avril, Amnesty International a annoncé une augmentation brutale du nombre d'exécutions en 2015 dans le monde. La Chine détient le triste record dans ce domaine, suivie par l'Iran et le Pakistan.

gibet - Sputnik France
Peine de mort : une hausse alarmante en 2015

Le président chinois Xi Jinping  a lancé, dès  son arrivée au pouvoir en 2012, une campagne anti-corruption d'envergure.

"La lutte doit être menée tant contre les mouches (petits concussionnaires, ndlr) que contre les tigres (hauts fonctionnaires corrompus, ndlr)", a déclaré le chef de l'Etat chinois.

La lutte contre la corruption vise, selon les autorités chinoises, à éradiquer les pots-de-vin parmi les officiels du pays et à redorer l'image du parti au sein de la population. Des enquêtes criminelles ont été intentées à l'encontre de plusieurs fonctionnaires de haut rang et top-managers des compagnies d'Etat.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала