Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Focus sur le chasseur russe T-50 et ses munitions "chirurgicales"

© Sputnik . Eugenij Samarine / Aller dans la banque de photosFocus sur le chasseur russe T-50 et ses munitions "chirurgicales"
Focus sur le chasseur russe T-50 et ses munitions chirurgicales - Sputnik France
S'abonner
Le chasseur russe T-50, appelé à équiper l'aviation tactique russe (PAK FA), sera doté de munitions de haute précision. Il pourra ainsi remplir un large éventail de missions tactiques.

Le T-50, un chasseur unique en son genre - Sputnik France
Le T-50, un chasseur unique en son genre
Le T-50 est un chasseur de 5e génération. Comme les autres appareils de cette catégorie, il se distingue par sa grande manœuvrabilité et sa faible visibilité radar. Hormis les compartiments intérieurs prévus pour embarquer des bombes et des missiles, il peut également transporter des armes sous ses ailes — notamment des missiles guidés et des bombes KAB-500, également équipées d'un système de guidage et de contrôle. C'est aujourd'hui le type de munitions utilisées pour les opérations de l'aviation russe en Syrie.

"Le T-50 est un appareil polyvalent capable de dominer dans les airs mais également de remplir des missions tactiques. Grâce à sa furtivité, il pourra pénétrer en profondeur dans le ciel ennemi et porter des attaques chirurgicales", explique Guivi Janjagava, constructeur général et président du bureau d'étude de Ramenskoe qui développe des équipements de bord pour l'aviation civile et militaire.

Chasseur russe de 5e génération Sukhoi T-50 - Sputnik France
Chasseur russe de 5e génération Sukhoi T-50
Par ailleurs, les experts sont sceptiques au sujet du principal rival du T-50, le chasseur américain F-35, dont le programme de déploiement a pris beaucoup de retard. Le projet lui-même est loin d'être parfait: en particulier, l'appareil rencontre des problèmes de radar et son coût de fabrication dépasse largement les dépenses réelles.

Le début de la production en série du T-50 est prévu pour 2017 à l'usine aéronautique Gagarine de Komsomolsk-sur-l'Amour et l'armée de l'air russe devrait recevoir 55 avions de ce modèle au total d'ici 2020. La Russie et l'Inde étudient également la possibilité d'élaborer un chasseur de 5e génération sur la base du concept du T-50: les partenaires de la Russie pourraient investir 3,7 milliards de dollars dans ce projet et ont déjà dépensé près de 250 millions de dollars pour sa conception.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала