La Chine teste un missile balistique capable d’atteindre les USA

© AP Photo / Ng Han GuanUn véhicule militaire chinois transporte un DF-21
Un véhicule militaire chinois transporte un DF-21 - Sputnik France
Une démarche qui intervient dans un contexte de tensions croissantes avec les Etats-Unis autour de la mer de Chine méridionale.

La Chine a mené le 12 avril un test de son missile balistique intercontinental Dong Feng-41 (DF-41), rapporte le portail Washington Free Beacon se référant à une source au Pentagone.

Le vol a été surveillé par des satellites militaires américains et d'autres systèmes d'observation régionaux.

Les médias ont précédemment annoncé que la Chine projetait de déployer les DF-41 sur une base de l'armée chinoise dans la province du Henan (ouest). Depuis cet endroit, le missile sera en mesure d'atteindre les Etats-Unis en une demi-heure en survolant le pôle ou le Pacifique, ce qui constitue une menace stratégique pour Washington, note le portail.

Les USA défient à nouveaux la Chine - Sputnik France
Les USA défient à nouveau la Chine
Selon les estimations du renseignement américain, le DF-41 est capable de délivrer jusqu'à dix ogives sur des cibles différentes. La portée opérationnelle du missile balistique intercontinental DF-41 est estimée entre 12.000 et 15.000 kilomètres.

Le 5 décembre, les forces armées chinoises ont effectué un tir d'essai du missile balistique intercontinental DF-41 depuis une plateforme ferroviaire dans l'ouest de la Chine. L'essai a été mené au moment où le ministre américain de la Défense Ashton Carter effectuait une visite sur le porte-avion américain John C. Stennis se trouvant en mer de Chine méridionale.

mer de Chine méridionale - Sputnik France
Pékin dénonce la patrouille d'un destroyer US en mer de Chine méridionale
Des divergences existent entre la Chine et plusieurs pays de la région, notamment le Japon, le Vietnam et les Philippines, concernant les frontières maritimes et les zones de responsabilité dans les mers de Chine méridionale et de Chine orientale. La Chine estime que des pays comme les Philippines et le Vietnam utilisent le soutien des Etats-Unis pour attiser les tensions dans la région.

En janvier 2013 les Philippines ont engagé une action unilatérale contre la Chine auprès de la Cour permanente d'arbitrage au sujet des prétentions chinoises à une série de zones en mer de Chine méridionale. Pékin a rejeté toute possibilité d'examen de ces questions dans un arbitrage international.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала