Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

7.000 gazelles intoxiquées par les djihadistes de Daech en Irak

S'abonner
La raison pour laquelle les animaux ont été volés demeure inconnue, mais l'on estime que les djihadistes désespérés, à court de provisions, ont décidé d'ajouter la chair de gazelles à leur ration quotidienne.

 
Les djihadistes de Daech ont endormi 7.000 gazelles pour les voler dans une réserve naturelle en Irak, annonce le quotidien britannique The Daily Mail. 

Il y a un mois, poursuivis par les forces gouvernementales, les djihadistes  ont été obligés de quitter la ville de Rutba située dans la région occidentale de l'Irak, à environ 150 km de la frontière avec la Jordanie. Cette ville se trouve à proximité d'une réserve naturelle qui héberge des milliers de gazelles à goitre (Gazella subgutturosa).

Lorsque, au bout de 24 heures, les djihadistes de Daech ont repris la ville, ils se sont aperçus que plusieurs mercenaires étrangers avaient quitté leurs rangs pour se réfugier en Syrie. Les chefs militaires de Daech ont expliqué leur défection par l'imminence de l'opération lancée par les forces gouvernementales de l'Irak.

Secrétaire américain à la Défense Ashton Carter - Sputnik France
Le chef du Pentagone en Irak pour renforcer la lutte antidjihadiste

Selon le vice-gouverneur de la province syrienne de Raqqa Imad al-Daylami, les djihadistes de Daech ont volé des milliers de gazelles, après avoir ajouté des somnifères aux sources d'eau. Ils ont chargé les animaux endormis dans des camions pour les transporter en Syrie. La raison pour laquelle les animaux ont été volés demeure inconnue, mais l'on estime que les djihadistes désespérés, à court de provisions, ont décidé d'ajouter la chair de gazelles à leur ration quotidienne.

La ville de Rutba est un point stratégique sur la route qui relie Bagdad à Amman. Elle sert également de passage à l'oléoduc Mossoul-Haïfa

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала