Allemagne: le contrôle de la sécurité des vols mal assuré

© AP Photo / Michael ProbstAllemagne: le contrôle de la sécurité des vols mal assuré
Allemagne: le contrôle de la sécurité des vols mal assuré - Sputnik France
Le contrôle de la sécurité des vols en Allemagne est pire qu'en Albanie, selon un rapport international.

Le contrôle de la sécurité des vols en Allemagne est l'un des plus faibles en Europe, selon un rapport de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), cité par le Wall Street Journal.

Un avion britannique - Sputnik France
Londres respectera les règles des vols au-dessus de la Syrie
"Dans ce pays, qui dispose de l'une des économies les plus développées en Europe et de plusieurs nœuds aériens parmi les plus populaires, y compris l'aéroport international de Francfort-sur-le-Main, on dénombre 18 problèmes irrésolus dans le domaine de la sécurité, plus que dans des Etats beaucoup moins grands et moins aisés, dont la Bosnie-Herzégovine, la Slovaquie ou l'Albanie", lit-on dans le journal.

L'EASA a également constaté de sérieuses violations concernant les normes de formation des équipages et de limitation du temps de travail des pilotes. La fatigue de l'équipage est l'un des facteurs clés dans la sécurité des vols, souligne-t-on.

Selon le Wall Street Journal, l'EASA a mise en garde, en 2011, plusieurs Etats dont l'Allemagne, l'Italie et la Grèce en raison du non-respect des mesures visant à assurer la sécurité des vols. L'Allemagne n'a jamais pallié à ces carences, d'après le rapport.

Tu-154 - Sputnik France
La Russie renforce la sécurité des vols vers 47 pays
Les rapports de l'EASA évaluent le travail des institutions publiques et non des compagnies aériennes. Par exemple, note le Wall Street Journal, la Lufthansa et ses filiales occupent l'une des premières places en Europe occidentale pour la sécurité des vols de passagers.

Les contrôles ont été réalisés à la suite des attentats de Bruxelles le 22 mars dernier, lorsque deux explosions ont retenti à l'aéroport international de Zaventem et une troisième dans le métro de la capitale belge. 32 personnes ont été tuées et plus de 300 blessées. L'organisation terroriste Etat islamique (Daech) a revendiqué ces attentats.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала