Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Il passe 14 mois en prison pour avoir tenté d’aider le FBI à combattre Daech

© Flickr / Thomas HawkPrison. Image d'illustration
Prison. Image d'illustration - Sputnik France
S'abonner
Un Américain qui cherchait à aider les services spéciaux américains à libérer des otages détenus par Daech a passé plus d’un an dans une prison américaine sans procès.

un fumeur - Sputnik France
Combattre Daech avec de la marijuana? C'est possible!
Toby Lopez, un Américain de 42 ans, était un simple vendeur de voitures dans l'Etat du Wyoming. Sa vie a basculé il y a un an lorsque son ami d'enfance a été tué en Afghanistan. Puis de terrifiantes images de journalistes exécutés par Daech ont fait le tour du monde. Cette suite d'événements a choqué Toby et l'a poussé à agir, raconte The New York Times.

Toby Lopez a alors décidé que c'était son devoir de faire tout son possible afin d'aider les services spéciaux de son pays à combattre le terrorisme. Sur les réseaux sociaux, il a cherché à contacter des chefs de Daech et à négocier la libération des otages. Même si ses tentatives n'ont pas eu de succès, M.Lopez, en citoyen modèle de son pays, envoyait régulièrement au FBI des rapports sur ses démarches.

Daech utilise à nouveau des armes chimiques - Sputnik France
Daech utilise à nouveau des armes chimiques
Mais le département chargé de lutter contre le terrorisme n'a pas apprécié la bonne volonté de son compatriote et a tout simplement ignoré les messages de l'Américain. Toby Lopez ne s'est pas découragé. Dans ses lettres, il a commencé à reprocher au FBI son manque de confiance à son égard. Des messages que le service a considéré comme des menaces…

Les agents se sont alors rendus chez M.Lopez et l'ont interpellé. L'homme a passé 14 mois en détention sans procès et subi des nombreux examens psychiatriques.

"Personne ne mérite ce que moi et ma famille ont subi, avoue le brave citoyen américain. C'est triste quand une personne agit avec de bonnes intentions et le gouvernement le traite d'une telle manière".

Les mésaventures de Toby Lopez se sont achevées le 22 avril. Les experts n'ont pu constater qu'un bref égarement d'esprit et l'absence de maladies mentales, après quoi le parquet du Wyoming a finalement relaxé l'inculpé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала