Les Européens connaissent-ils la Sibérie?

© Photo Pierre Malinowski Sibérie
Sibérie - Sputnik France
Je rentre de Sibérie, plus particulièrement de la région de Krasnoyarsk situé à 600km à l'est de Novossibirsk et à plus de 3300km de Moscou.

J'ai été invité à donner deux conférences sur mes recherches sur le corps expéditionnaire Russe durant la première guerre mondiale car ces soldats sont passés par cette ville pour rejoindre la chine pour embarquer en bateau et de parcourir un trajet de 30000km avant de rejoindre Marseille.

Ce que je peux dire c'est que la Sibérie n'a rien à voir avec les clichés et les images que nous nous en faisons en Europe.

Soyons honnêtes, pour nous Européens, la Sibérie est une étendue immense, sans reliefs, constamment sous la neige, avec des Goulags avec des tribus nomades qui survivent en chassant l'ours et le Mammouth ou en péchant en creusant des trous sur les lacs gelés.

Et bien non, la Sibérie est un territoire magnifique. Un fleuve principal, le Ienissei, long de 4000km donne naissance à de multitudes de rivières qui sont bordées par des immenses forets dont la plupart sont des réserves naturelles afin de préserver une faune et une flore unique au monde.

Krasnoyarsk est l'exemple même de la ville Sibérienne. Une ville sortie de terre au 17eme siècle par le Cosaque Andrei Doubenskoi envoyé par le Tsar pour coloniser de nouveaux territoires.

Construite sur une position stratégique, elle est entourée de montagnes et d'anciens volcans et traversé par le fleuve Ienessei.

Une population très diverse peuple cette ville d'un million d'habitants. Kranoyarsk est une ville modèle dans le domaine de l'éducation avec son université fédérale ultra-moderne et à la pointe de l'enseignement avec ses 32000 étudiants. On y développe le corps et l'esprit et après une rude journée d'instructions, les élèves se consacrent aux tâches d'entretiens de leurs universités. Si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire de la Sibérie, le Musée Historique de la ville répondra à toute vos questions.

Des dizaines de salles qui vous transportent dans le passé du Néolithique à la chute de l'empire Soviétique De nombreuses reconstitutions racontent l'occupation de la Sibérie par ses premiers occupants, des nomades aux méthodes rustiques mais très ingénieuses. Vous y trouverez également les races d'animaux qui peuplent depuis des milliers d'années ce territoire de plus de 13 millions de km2.

Il faudra ensuite prendre le télésiège jusqu'au sommet d'un ancien Volcan, le célèbre "Takmak Stolby" qui surplombe la ville et admirer un panorama fantastique de la ville.
Autre point intéressant, Nous pensons les gens de Sibérie fermés, peu souriants et peu locaces probablement à cause du manque de soleil et des répressions des années 30. Et bien, absolument pas, les femmes à la beauté renversantes, comme partout en Russie, vous sourient lorsque vous croisez leurs regards, les marchands de souvenirs vous retiennent des heures pour discuter avec un étranger. Et si vous chercher un PUB original pour découvrir la vie nocturne, il faut se rendre au "Président café", un café ouvert récemment dédié au Président Russe. La décoration est consacré à la vie du Président Vladimir Poutine qui relate son incroyable parcours depuis son enfance.

En conclusion, Il me faudrait plus de cent pages pour raconter cette semaine en Sibérie, alors le plus simple est de vous y rendre, par avion ou par le célèbre "Transsibérien" vous ne le regretterez pas. 

 

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала