Un ordinateur avec des données sensibles de Daech découvert en Irak

© AP Photo / AP Photo via militant website, FileUn ordinateur avec des données sensibles de Daech découvert en Irak
Un ordinateur avec des données sensibles de Daech découvert en Irak - Sputnik France
L'Etat islamique continue de subir des pertes en Irak. Après que Washington a annoncé la destruction d'une banque des terroristes à Mossoul, les forces de sécurité irakiennes ont saisi un ordinateur, qui fournit des informations précieuses sur les données personnelles des terroristes et leurs projets.

L'armée irakienne, qui mène des opérations anti-terroristes dans les environs de la ville de Ramadi, capitale de la province d'Al-Anbar, a déclaré mercredi que lors de l'inspection de maisons dans le village de Zahiha (70 km à l'ouest de Ramadi), les forces de sécurité avaient découvert un ordinateur qui contenait des données personnelles sur les partisans de l'EI et sur les crimes commis par les extrémistes dans cette région.

rebelles de Daech - Sputnik France
La liste des terroristes de Daech publiée par Sky News dévoile ses secrets
Un officier irakien a ajouté que l'ordinateur contenait les noms légaux et les noms de guerre de tous les radicaux, y compris des mercenaires étrangers de Daech, qui étaient déployés dans les villes d'Al-Baghdadi, d'al-Dulyab et dans les localités voisines.

En outre, selon lui, l'armée irakienne a retrouvé des documents sur les condamnations à mort de civils prononcées par les islamistes et sur les noms des exécutants directs de ces crimes.

Plus tôt dans la journée du 27 avril, il s'était avéré qu'une réserve de cash de Daech avec près de 500 millions de dollars avait été détruite en Irak par les forces de la coalition internationale anti-Daech.

Combattants de Daech - Sputnik France
Une banque de Daech avec 500 M USD en liquide détruite en Irak
De plus, selon le commandant adjoint des forces de la coalition, le général Peter Gersten, l'Etat islamique fait face actuellement à de grandes difficultés financières: le groupe ne peut plus payer ses mercenaires étrangers. En conséquence, l'afflux d'extrémistes de l'étranger a diminué de 1.500 ou 2.000 par mois l'année dernière à 200 actuellement.

Mossoul, deuxième ville irakienne, est le bastion des djihadistes de Daech en Irak depuis l'été 2014. Le ministre irakien de la Défense Khaled al-Obeidi a promis en janvier que la bataille pour la libération de la ville aurait lieu en 2016 et qu'elle serait décisive dans la lutte contre les terroristes.
Le 24 mars, l'armée irakienne a lancé une opération d'envergure visant à déloger les djihadistes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала