Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’office britannique de statistiques a minimisé l'immigration de 250.000 personnes

© AP Photo / Steve ParsonsL'agent du service frontalier du Royaume-Uni
L'agent du service frontalier du Royaume-Uni - Sputnik France
S'abonner
Chaque année, le gouvernement britannique n’a pas décompté environ 50.000 migrants arrivant dans le pays, présentant ainsi de fausses données.

Mercredi, les médias britanniques ont publié une enquête du think tank pour la recherche sur les questions liées à l’immigration, Migration Watch UK.

David Cameron - Sputnik France
"L’Europe ferait mieux de continuer sans le Royaume-Uni"
D’après cette enquête, les données officielles, concernant le nombre de migrants arrivant dans le pays, ont été fortement minimisées. Au cours de la période 2010-2015, les autorités britanniques n’ont pas décompté 50.000 personnes chaque année. Ainsi, ces cinq dernières années, le Royaume-Uni a accueilli officiellement 250.000 migrants de moins qu’en réalité.

Dans le même temps, Migration Watch UK a présenté un chiffre impressionnant indiquant que plus de 375.000 migrants arrivent au Royaume-Uni chaque année. Toutefois, pour la première fois, l’organisation a enregistré que le nombre d’immigrants venant de l’UE était plus élevé que ceux venant d’autres pays du monde: 220.000 personnes contre 191.000.

"Maintenant, il semble très probable que nous avons sous-estimé l’afflux de migrants venant de l'UE, qui ne cesse de croître", a déclaré Andrew Green, président de l’organisation.

Le premier ministre britannique David Cameron - Sputnik France
Le Royaume-Uni appelé à "prendre sa part" dans la crise des migrants
Plus tôt, l'Office for National Statistics (ONS, Bureau de la statistique nationale) du Royaume-Uni avait déclaré qu’il reverrait ses données sur le nombre de travailleurs migrants de l’UE arrivés au Royaume-Uni durant les cinq dernières années. Cette décision a été prise suite à des soupçons publics indiquant une sous-estimation de cet indicateur.

Selon les informations présentées par l’ONS, depuis l’année 2010, le Royaume-Uni a accueilli 904.000 travailleurs migrants originaires des pays de l'UE, tandis que le service du numéro de sécurité sociale a enregistré plus de 2,2 millions d'Européens qui sont venus à des fins professionnelles. Une telle divergence statistique a provoqué une vive réaction parmi les partisans de la sortie du Royaume-Uni de l'UE (Brexit) car l'afflux de main-d'œuvre provenant d'Europe de l’est réduit considérablement le coût du travail du Britannique moyen.

Dimma över London - Sputnik France
Le Royaume-Uni perd de vue 40.000 migrants
De nouvelles statistiques sur le taux d’immigration au Royaume-Uni devraient être publiées par l’ONS en mai, la veille du référendum concernant l'appartenance du pays à l'Union européenne, qui se tiendra le 23 juin.

Pour le moment, les Britanniques ne sont pas sûrs au sujet de la sortie de l’union. Un sondage récent, mené par l’agence de recherches sociales TNS BMRB a montré que 38% des personnes interrogées sont pour l'UE, 34% sont contre et 28% indécises. C’est pourquoi ces données pourraient affecter les résultats du référendum.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала