A Nice, les salles de spectacle équipées d’un système d'alerte "anti-Bataclan"

La ville de Nice a trouvé "un moyen d'agir de manière préventive", en dotant ses salles de spectacle d’un système d'alerte anti-attentat, la capitale azuréenne devenant ainsi la seule ville de France équipée de la sorte.

La ville de Nice vient d'équiper ses salles de spectacle avec un dispositif de bouton d'alerte "anti-Bataclan" afin d'avertir plus rapidement les services de sécurité en cas d'attaque terroriste, rapporte la presse locale.

Le Bataclan rouvrira ses portes en novembre - Sputnik France
Le Bataclan rouvrira ses portes en novembre

Selon le chef de la police locale Jean-Michel Truglio, il s'agit de réagir plus rapidement le cas échéant. Au Bataclan, la police ignorait ce qui se passait dans la salle. Grâce à ce dispositif, les policiers pourront voir et entendre tout ce qui se passe à l'intérieur.  

Des boutons rouges sont désormais installés au Palais Nikaïa, la plus grande salle de Nice, ainsi qu'à l’opéra, dans la salle Lino-Ventura, au Théâtre de Verdure, à l’Acropolis et au Palais des expositions.

Les rues près du Bataclan fermées par la police - Sputnik France
Attentats de Paris: reconstitution au Bataclan jeudi

Il suffit d’une simple pression sur le boîtier dédié pour connecter immédiatement l'ensemble des caméras de vidéosurveillance disposées dans la salle, mais aussi aux alentours, avec le PC vidéo de la ville de Nice. 

Le 13 novembre 2015, Paris a été secoué par une série d'attaques d'une ampleur sans précédent. Des assaillants ont tué 130 personnes et en ont blessé 352 autres à six endroits distincts, notamment au Bataclan, une salle de spectacles de la capitale. Cette vague d'attentats a été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI ou Daech).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала