Jean-Marie le Pen estime que sa fille perdra au 1er tour de la présidentielle

© AFP 2022Marine Le Pen et son père Jean-Marie Le Pen
Marine Le Pen et  son père Jean-Marie Le Pen - Sputnik France
Après un énième conflit avec sa fille Marine, Jean-Marie le Pen a expliqué pourquoi elle perdrait "au deuxième tour et peut-être au premier".

Le fondateur du Front national Jean-Marie le Pen a prédit à sa fille Marine le Pen une défaite à l'élection présidentielle française de 2017 si elle ne réussissait pas à unifier ses partisans.

En août 2015, Jean-Marie le Pen a été exclu du parti après un conflit avec sa fille qui dirige le Front national depuis 2011. En février 2016, Marine le Pen a déclaré qu'elle entendait se porter candidate à la présidentielle de 2017.

Un énième conflit entre le père et la fille a éclaté dimanche 1er mai suite à l'annulation du défilé traditionnel du parti. Au lieu de marcher ensemble, le FN a procédé à deux cérémonies de dépôt de fleurs séparées devant deux statues différentes de Jeanne d'Arc, la sainte patronne du parti, à Paris.

M.le Pen a estimé que Mme le Pen allait perdre "au deuxième tour et peut-être au premier". "Il n'y a pour le Front national qu'une seule voix, celle de l'opposition au système", a-t-il déclaré après avoir déposé des fleurs près d'une des statues de Jeanne d'Arc, selon Associated Press.

Dans le même temps, le banquet organisé par Marine le Pen à l'occasion du 1er mai a été perturbé par des activistes du mouvement féministe Femen.

Aktivistinnen aus der ukrainischen Gruppe Femen haben die Mai-Kundgebung der rechten Partei Front National (FN) in Paris beinahe gestört - Sputnik France
Les Femen perturbent un banquet du Front national à Paris
"Fascistes restez planqués" et "Vive la fin du FN" ont scandé les militantes, mais leur opération n'aura été que de courte durée. Les policiers les ont vite plaquées au sol avant de les évacuer dans des fourgons de police. Les partisans du Front national ont ensuite conseillé aux policiers de coucher les Femen sous les roues des fourgons et de ne pas faire preuve de tendresse à leur égard.

Néanmoins, la popularité de Marine le Pen et du Front national est en hausse. Lors des dernières élections au parlement européen, 25,4% des électeurs ont voté pour Mme le Pen. Mais son principal rival du parti Les Républicains, Alain Juppé, aurait toujours une longueur d'avance sur la frontiste.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала