Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Français dans la rue pendant l’examen de la loi Travail

© REUTERS / Pascal RossignolFrench CRS riot police face off with French high school and university students during a demonstration against the French labour law proposal in Paris, France, April 5, 2016
French CRS riot police face off with French high school and university students during a demonstration against the French labour law proposal in Paris, France, April 5, 2016 - Sputnik France
S'abonner
Alors que l’examen de la loi travail a débuté à l'Assemblée nationale, des opposants à cette réforme manifestent partout en France.

Mardi, la France a été paralysée par un grand nombre de protestations contre la loi Travail, l'une des dernières réformes du mandat présidentiel de François Hollande, censée améliorer la compétitivité des entreprises et favoriser l'emploi. Les manifestations sont organisées parallèlement aux débats sur cette loi qui est arrivée aujourd'hui devant l'Assemblée nationale pour deux semaines d'examen.

La réforme du travail doit notamment inciter les entreprises à embaucher davantage d'employés sur des contrats à durée indéterminée (CDI), plutôt que temporaires (type CDD) et à baisser le taux de chômage de 10%. La loi Travail vise également à donner aux employeurs plus de latitude pour réduire les coûts et permettre à certains employés de travailler plus de 35 heures par semaine.

L'Assemblée nationale - Sputnik France
Loi Travail à l'Assemblée: les débats commencent
D'autres propositions prévoient un plafond sur les indemnités de départ pour les travailleurs licenciés par une entreprise. Le coût actuel ne satisfait pas les entrepreneurs, qui pointent du doigt l'absence de souplesse et la baisse de la productivité. Le gouvernement propose de rendre ce plafond moins contraignant.

La protection des employés en France est plus forte que dans d'autre pays occidentaux, selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et HSBC. Le code du travail français,complexe, et le manque de flexibilité sur le marché du travail ont contribué à une hausse du taux de chômage mais aussi à un recours en masse aux CDD, ce qui provoque un sentiment d'insécurité chez les employés français.

Selon un communiqué d'un groupe de militants du Parti socialiste, "ce projet de loi n'est avantageux ni pour la France, ni pour le bien public, ce n'est pas une loi qu'on attend d'un gouvernement de gauche".

Malgré une faible hausse de la popularité de François Hollande après les attentats du 13 novembre, le président français reste très impopulaire et paye sa mauvaise gestion des questions économiques. Il a essayé de relancer la croissance économique en tentant de résoudre le problème du chômage en passant par une modifications du code de travail. Ses efforts ont été vains. La loi Travail proposée par le président a essuyé d'entrée les critiques des Français.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала