Canada: les incendies de forêts menacent la production de pétrole

Les environs de la ville canadienne de Fort McMurray, centre pétrolier important du pays, subissent actuellement de forts incendies de forêts qui menacent la production et le transport de l’or noir.

Les incendies qui se sont déclenchés récemment sont un obstacle pour le fonctionnement normal de l'industrie pétrolière canadienne, rapporte l'agence Reuters. Selon les calculs de l'agence, la production était ralentie d'au moins 680.000 barils par jour jeudi dernier.

barils de pétrole - Sputnik France
Iran: expédier du pétrole sans tankers
Les incendies ont provoqué d'importants changements dans le travail quotidien des sociétés pétrolières. Elles ont été obligées de baisser le niveau de production, ainsi que de réduire temporairement le nombre de personnes sur sites, annonce Reuters.

Selon l'agence, le groupe Imperial Oil Ltd a été obligé de réduire temporairement son personnel jusqu'à ne garder que les travailleurs essentiels sur place. Athabasca Oil Corp s'apprête à fermer son projet Hangingstone et à évacuer tous ses employés. A noter que le feu pourrait s'approcher à cinq kilomètres du site de Hangingstone.

Plusieurs autres sociétés pétrolières ont déjà procédé à la fermeture de leurs sites ou de leurs opérations à cause des incendies, annonce Reuters. ConocoPhillips a également procédé à l'évacuation du personnel de son site menacé.

Selon l'agence, la société Suncor Energy Inc, dont le forage pétrolier se trouve proche de la ville, a fermé son site principal qui est capable de produire jusqu'à 350.000 barils par jour. Dans cette situation, les entreprises qui s'occupent du transport de pétrole et des oléoducs ont été également obligées de prendre des mesures.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала