Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

47% des partisans de Trump veulent faire barrage à Clinton

© REUTERS / Aaron P. Bernstein Donald Trump
Donald Trump - Sputnik France
S'abonner
Un nouveau sondage révèle des motivations très diverses chez les partisans du candidat républicain à la course présidentielle.

Un suspense politique des plus captivants: Clinton vs Trump - Sputnik France
Un suspense politique des plus captivants: Clinton vs Trump
Près de la moitié des Américains partisans du candidat républicain à la présidentielle voteront pour Donald Trump non pas parce qu'ils partagent ses opinions, mais afin d'empêcher l'élection au poste de chef d'Etat de la démocrate Hillary Clinton, comme le montre un sondage effectué par l'agence Reuters  en coopération l'institut français Ipsos. 

Plus précisément, environ 47% des sondés déterminés à voter Trump expliquent qu'ils ne souhaitent pas que la candidate démocrate dirige la Maison blanche. Environ 43% des personnes interrogées indiquent qu’ils veulent donner leur voix au milliardaire car ils partagent sa vision politique. Près de 6% expliquent leur choix par le fait qu'ils apprécient la personnalité de M.Trump.

Donald Trump - Sputnik France
Trump, unique candidat républicain en course pour la Maison Blanche
Par ailleurs, le sondage constate une tendance similaire parmi les partisans de Hillary Clinton. 46% des répondants au sein du camp Clinton se disent enclins à voter pour elle car ils ne  veulent pas voir le milliardaire au poste du président américain. 40% des sondés partagent la position politique de Mme Clinton. Les qualités personnelles d’Hillary Clinton lui procurent l'appui de 11% de ceux qui ont l'intention de voter pour l'épouse de l'ex-président américain Bill Clinton.     

Selon Larry Sabato, professeur de sciences politiques à l'université de Virginie, les résultats de ce sondage reflètent de "profonds schismes idéologiques aux Etats-Unis, dont les habitants manifestent toujours plus de méfiance à l'égard des représentants du parti politique rival". 

Suite à l’abandon de tous ses rivaux, Donald Trump est pratiquement assuré de représenter le parti républicain aux élections présidentielles qui se tiendront en novembre prochain.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала