Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Encore plus de 3t d'aide humanitaire russe acheminées à Djebab, en Syrie

© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosAide humanitaire russe en Syrie
Aide humanitaire russe en Syrie - Sputnik France
S'abonner
La Russie poursuit l’envoi de frets humanitaires en Syrie, toujours en pénurie de nourritures et de médicaments.

Un nouveau lot de plus de trois tonnes d'aide humanitaire viennent d'être acheminées à Djebab, localité située dans la province syrienne de Deraa, rapporte dans un communiqué le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. 

Distribution d'aide humanitaire russe en Syrie (images d'archives) - Sputnik France
La Syrie reçoit 5 tonnes d'aide humanitaire russe

"3,5 tonnes de frets humanitaires, essentiellement des denrées alimentaires, ont été acheminées à Djebab, localité dans la province syrienne de Deraa. Le personnel médical du Centre pour la réconciliation ont prodigué des soins à 22 habitants locaux", lit-on dans ce même communiqué, publié sur le site du ministère russe de la Défense. 

A l'heure qu'il est, deux convois humanitaires sont en cours de préparation en vue d’approvisionner deux localités des provinces de Lattaquié et de Homs. 

Des avions russes déposent 4 t d'aide humanitaire dans la province de Damas - Sputnik France
Des avions russes déposent 4 t d'aide humanitaire dans la province de Damas

Le Centre pour la réconciliation annonce par ailleurs avoir reçu 52 appels téléphoniques de Syriens qui félicitaient les militaires russes à l'occasion de la Journée de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique et exprimaient leur reconnaissance à la Russie pour son soutien à la Syrie dans la lutte contre les terroristes internationaux. 

Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier suite à une entente intervenue entre la Russie et les Etats-Unis. Toutefois, la trêve ne concerne pas les organisations reconnues comme terroristes par le Conseil de sécurité des Nations unies. Aussi, les frappes contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI ou Daech), le Front al-Nosra et d'autres groupes terroristes se poursuivent-elles. 

Bien que la cessation des hostilités en Syrie ait été annoncée, les combats dans la province d'Alep font toujours rage. Damas explique la poursuite des hostilités par la nécessité de faire face aux islamistes. Les positions des djihadistes, surtout du Front al-Nosra, sont particulièrement fortes dans cette région du nord du pays. L'Occident et les détracteurs du président syrien Bachar el-Assad accusent pour leur part l'armée syrienne de combattre l'opposition modérée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала