Et si l'Ukraine transformait la Crimée en île?

© AFP 2022 StringerLa péninsule de Crimée
La péninsule de Crimée - Sputnik France
D’après l’auteur d’une pétition adressée au président ukrainien, cela permettra de "durcir le blocus" de la Crimée que Kiev considère comme un territoire occupé par la Russie.

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Maria Zakharova: la Crimée a quitté l'Ukraine comme une grande
L'Ukraine doit creuser un canal pour transformer en île la péninsule de Crimée qui a adhéré à la Russie en 2014, lit-on dans une pétition lancée le 5 mai dernier sur le site officiel du Piotr Porochenko.

"Il faut tout faire pour (…) séparer la péninsule de Crimée de la terre ferme au moyen d'un canal artificiel traversant l'isthme" afin de priver la Russie d'accès à l'Ukraine par la Crimée, écrit l'auteur de la pétition.

Il reconnaît que l'existence d'un canal créerait des difficultés en cas de retour de la Crimée dans le giron ukrainien, mais note que le canal raccourcira le chemin entre les mers Noire et d'Azov et permettra aux navires ukrainiens desservant le port de Marioupol de contourner le détroit de Kertch.

"Construire un canal signifie en outre cesser d'alimenter la Crimée en eau douce et de fournir des produits aux occupants et aux collaborationnistes. L'Ukraine doit commencer à dicter les règles dans la région", est-il indiqué dans la pétition. 

"Il faudra construire un pont reliant l'Ukraine à la Crimée après le rétablissement de la souveraineté ukrainienne sur l'île. Ces travaux seront financés par les fonds que la Russie doit verser à titre de réparation", affirme l'auteur de la pétition.

Pour l'instant, seules 23 personnes l'ont signée, bien loin des 25.000 requises pour que ce document soit soumis au président Porochenko.

La Crimée a adhéré à la Russie en mars 2014 suite à un référendum. L'Ukraine et plusieurs autres pays considèrent la péninsule comme un territoire occupé et réclame sa restitution. Hors de question pour Moscou. "Pour les Russes, il s'agit de la réalisation des principes démocratiques conformément aux résultats d'un référendum et du rétablissement de l'équité historique", note le ministère russe des Affaires étrangères.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала