Des migrants musulmans obligent les chrétiens à participer à leurs prières

© REUTERS / Fabrizio BenschUn centre d'accueil des réfugiés à Berlin
Un centre d'accueil des réfugiés à Berlin - Sputnik France
Selon une étude allemande, des dizaines de réfugiés chrétiens font l'objet de discrimination dans les centres d'accueil.

Une femme musulmane - Sputnik France
En France et en Allemagne, l'image de l’islam se dégrade
Des migrants musulmans hébergés en Allemagne obligent des chrétiens à participer à leurs prières et profèrent des menaces à l'égard de ceux qui renient l'islam, a annoncé Open Doors Deutschland, l'antenne allemande de l'ONG Portes Ouvertes qui aide les chrétiens persécutés à travers le monde.

D'après un rapport d'Open Doors Deutschland, une centaine des 231 migrants chrétiens interrogés en Allemagne ont déclaré avoir été intimidés ou agressés par des migrants ou des gardiens musulmans dans les camps d'accueil des réfugiés. 

A Berlin, des réfugiés auraient notamment reçu des menaces après avoir refusé de participer à des prières musulmanes avec d'autres migrants venus d'Afghanistan et d'Iran.

Police allemande - Sputnik France
Allemagne: 90 communautés musulmanes sous surveillance

"Les médias, les dignitaires religieux et les défenseurs des droits de l'homme notent l'augmentation des actes de violence de réfugiés et agents de sécurité musulmans dans les centres d'accueil, mais les autorités n'ont toujours pas pris de mesures pour protéger la minorité chrétienne", note l'ONG.

Un plan d'intégration et de sécurité préparé par les autorités de Berlin prévoit des mesures de protection des catégories vulnérables de réfugiés. Mais qui figure parmi ces catégories les plus vulnérables? "Les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres ont besoin de protection car ils peuvent faire l'objet de discrimination et d'attaques", peut-on lire dans le plan. Ces personnes sont effectivement exposées à des risques. Or "les réfugiés chrétiens ont déjà des problèmes", s'indigne Open Doors Deutschland.

En 2015, l'Allemagne a enregistré 1,1 million de demandeurs d'asile suite à la décision de la chancelière Angela Merkel de pratiquer une politique de portes ouvertes. Le gouvernement allemand estime qu'il y aurait environ 500.000 migrants non enregistrés dans le pays, a rapporté début avril le journal Bild, faisant référence à un rapport du ministère allemand de l'Intérieur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала