Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les USA s'avouent incapables de vaincre le terrorisme au Proche-Orient

© AP Photo / Pablo Martinez MonsivaisJames Clapper, directeur du Renseignement national des Etats-Unis
James Clapper, directeur du Renseignement national des Etats-Unis - Sputnik France
S'abonner
Selon le directeur du renseignement national américain, James Clapper, les Etats-Unis ne sont pas en mesure de vaincre seuls le terrorisme au Proche-Orient.

M. Clapper, qui travaille dans le renseignement depuis 53 ans, estime que le terrorisme figurera pendant encore longtemps parmi les principaux problèmes de la région.

"Les Etats-Unis ne pourront pas le combattre", a-t-il déclaré dans une interview au quotidien The Washington Post. Selon lui, cela tient à différents facteurs, dont la facilité à acquérir des armes, l'absence de contrôle sur les territoires, les problèmes économiques et le fait que des jeunes gens mécontents de leur vie constituent la majeure partie de la population.

Il n'en reste pas moins que les Etats-Unis ne doivent pas quitter le Proche-Orient.

Syrie - Sputnik France
Médias israéliens: les USA ont provoqué une catastrophe au Proche-Orient
"Je ne pense pas que les Etats-Unis puissent quitter tout bonnement cette région. Des problèmes surgissent dans le monde entier chaque fois que le leadership américain fait défaut. Nous devons être présents pour apporter notre aide, intervenir en qualité de médiateur et recourir parfois à la force", a indiqué le directeur du renseignement américain.

Evoquant la prise de Mossoul par les terroristes de l'Etat islamique (Daech), M. Clapper s'est déclaré certain que cette ville irakienne serait libérée, mais a précisé que cela ne se produirait pas durant le mandat présidentiel de Barack Obama.

Maison-Blanche - Sputnik France
Renseignement US: pas de menace terroriste directe de l'EI contre les USA
"Les terroristes ont perdu de nombreux territoires. Nous avons tué beaucoup de combattants djihadistes. Nous finirons par libérer Mossoul, mais cela prendra du temps. Je ne pense pas que cela se produise sous l'administration actuelle des Etats-Unis", a déclaré M. Clapper.

Selon ce dernier, l'ex-consultant des services de renseignement américains Edward Snowden a causé un préjudice important aux intérêts nationaux des Etats-Unis.

"Nous avons été très conservateurs dans l'évaluation de ce préjudice. Il est pourtant très important dans son ensemble", a souligné M. Clapper, ajoutant que les Etats-Unis n'arrivaient toujours pas à en évaluer l'ampleur. Il a également fait savoir que les révélations de Snowden "avaient rendu les groupes terroristes très prudents" et les avaient incités à "adopter au plus vite des techniques de cryptage électronique".

NSA former intelligence contractor Edward Snowden is seen via live video link from Russia on a computer screen during a parliamentary hearing on the subject of Improving the protection of whistleblowers, on June 23, 2015, at the Council of Europe in Strasbourg - Sputnik France
Les USA espionnent, la Maison Blanche accuse Snowden
Le chef du renseignement national des Etats-Unis a souligné que ces révélations n'avaient visiblement pas encore pris fin.

"Tout porte à croire que le nombre de documents dérobés est beaucoup plus important et qu'ils seront publiés lorsqu'il le voudra", a conclu M. Clapper.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала