Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Lavrov et Steinmeier taquinent des journalistes à Berlin

© AFP 2021 TOBIAS SCHWARZ (L-R) Ukrainian Foreign Minister Pavlo Klimkin, French Foreign Minister Jean-Marc Ayrault, German Foreign Minister Frank-Walter Steinmeier and Russian Foreign Minister Sergey Lavrov arrive to pose for a family picture prior to talks at the Villa Borsig guest house of the German Foreign Ministry in Berlin on May 11, 2016.
(L-R) Ukrainian Foreign Minister Pavlo Klimkin, French Foreign Minister Jean-Marc Ayrault, German Foreign Minister Frank-Walter Steinmeier and Russian Foreign Minister Sergey Lavrov arrive to pose for a family picture prior to talks at the Villa Borsig guest house of the German Foreign Ministry in Berlin on May 11, 2016. - Sputnik France
S'abonner
Les deux responsables politiques sont arrivés à Berlin pour participer à la rencontre du "Quartet Normandie".

La rencontre entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier a commencé dans une bonne ambiance, selon la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

— Je pensais que nous allions parler sérieusement, et non pour les caméras, a rigolé M.Lavrov.

— Je le pensais aussi, avant que des journalistes russes n'arrivent, a répondu M. Steinmeier.

La rencontre du "Quartet Normandie", qui réunira les ministres des Affaires étrangères de la Russie, de l'Allemagne, de la France et de l'Ukraine, a commencé le 11 mai à Berlin. Cette réunion devrait porter sur le régime de cessez-le-feu en Ukraine, qui devient de plus en plus fragile.

Le round précédent des négociations dans le cadre du Quartet Normandie s'est tenu en mars dernier. Il a porté sur la tenue des élections dans le Donbass (région ukrainienne qui n'a pas accepté les résultats du coup d'Etat survenu à Kiev en février 2014, ndlr.).

Piotr Porochenko - Sputnik France
De l'étrange conception de la réconciliation du président ukrainien
Les négociations ont échoué, les parties n'ayant pas réussi à fixer la date du vote. La Russie a soutenu la proposition allemande et française d'organiser des élections dans le Donbass au cours du premier semestre 2016. Mais Kiev a demandé de ne pas insister sur cette initiative.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала