La Russie se prépare à dévoiler sa propre limousine présidentielle

© Sputnik . Vladimir Astapkovich / Aller dans la banque de photosLes voitures Kortej (Cortège)
Les voitures Kortej (Cortège) - Sputnik France
Les voitures Kortej (Cortège) destinées à l'élite dirigeante russe sont en cours d'essais techniques et d'évaluation sur route.

Comme l'a annoncé le ministre russe de l'Industrie et du Commerce Denis Mantourov, il s'agit d'une limousine présidentielle et d'une berline classe affaires créée sur la base de cette limousine. Les détails du projet sont jusqu'à présent gardés secrets.

Et voici la nouvelle limousine made in Russia du président Poutine - Sputnik France
Et voici la nouvelle limousine "made in Russia" du président Poutine
Dans le même temps, les premières voitures de la nouvelle marque devront être remises au Service fédéral russe chargé de la protection des hauts fonctionnaires (FSO) avant fin 2017. Les Kortej seront notamment utilisées pour la cérémonie d'investiture du futur président de la Fédération de Russie prévue en avril 2018.

A l'heure actuelle, seuls les Etats-Unis, la Chine et le Japon produisent des limousines gouvernementales sur la base de leurs propres technologies et conceptions.

La Cadillac One du président américain est censée refléter la position dominante des Etats-Unis dans le monde occidental. Construite un châssis de camion, elle manque évidemment d'élégance et de finesse.

Wer einem nach dem Mittagessen so über den Weg läuft. #HannObama

Фото опубликовано Dirk Kirchberg (@dirkkirchberg) Апр 25 2016 в 4:57 PDT

La Toyota Century Royal, construite en 2006 pour la Maison impériale du Japon, possède un profil conservateur. Le premier ministre nippon utilise quant à lui une Lexus-LS 600h L, beaucoup moins modeste.

La chinoise Hongqi Red Flag L9 ("Drapeau rouge") a fait ses débuts lors d'un défilé militaire à Pékin en 2009. Elle reprend le design de la modèle Hongqi des années 1950, qui, à son tour, reprenait certains traits de la russe Volga M21.

​Pendant les premières années de production, les Kortej russes seront fabriquées en quantité limitée d'entre 150 et 200 unités par an.

La conception de Kortej est réalisée par l'Institut scientifique de moteurs automobiles (NAMI). Parmi les groupes étrangers impliqués dans le projet figurent Porsche Engineering Group, Magna, Megatech Industries et Rubig. A l'étape initiale, la part des composants russes dans la voiture ne dépassera pas les 20%.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала