Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

« Sois un bon citoyen, denonce ton voisin »

S'abonner
Mardi, la Ville de Paris a annoncé mettre en ligne, en open data, la liste des meublés touristiques type Airbnb déclarés en location. Aussitôt les critiques fusent. La mairie dément toute intention de lancer une démarche de délation, mais le mal est fait.

Effectivement, comment peut-on appeler un portail permettant aux habitants de signaler anonymement des appartements jugés « suspects ».
Mouchardage? Délation? Ces mots qu'on espérait définitivement relégués au rayon de l'histoire de l'occupation ont refait surface. Renouvelée, la notion de dénonciation a fait peau neuve. Plus besoin de raser les murs en portant le message dénonciateur. Tout se fait en tour de main face à son ordinateur, dans l'atmosphère feutrée de son logis. En un seul clic, un voile de doute sur l'activité de votre voisin est jeté.

Berne - Sputnik France
Et les hôtels les plus chers d'Europe se trouvent à…
Pourtant, il y a un an l'atmosphère était toute autre. Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie de Paris, déclarait: «L'innovation et l'hospitalité sont les deux piliers sur lesquels Paris va continuer à s'appuyer pour rayonner en tant que première destination touristique mondiale. Airbnb, avec son offre complémentaire de celle du secteur hôtelier, est une bonne incarnation de ces deux aspects»

Depuis, virage à 180 degrés.

La capitale française suit l'exemple de Berlin, qui est entrée en guerre contre la plate-forme de location entre particuliers en durcissant les conditions de location et en ouvrant sur internet un portail permettant aux habitants de signaler anonymement des appartements jugés « suspects ».

Qu'est-il advenu de l'esprit parisien, pour qu'on en arrive à faire appel à la « vigilance » des parisiens? En a-t-on fini avec les Fêtes des voisins? La maire de Paris a trouvé un autre moyen de leur faire la fête! L'ère de la suspicion généralisée est-elle arrivée? « Indic. Mouchard. Agent. Collabo » Ces mots risquent-il de fuser désormais sur les paliers proprets parisiens? Comme il ne suffisait plus d'être geolocalisé, référencé, repéré et synchronisé par les gadgets électroniques. Il faut y mêler désormais les voisins!…

The International Space Station’s robotic arm extends toward the Cygnus spacecraft just prior to docking maneuvers on Sept. 29, 2013. - Sputnik France
L’ISS bientôt transformée en hôtel spatial
« On souhaite que cela provoque une espèce de choc de conscience de civisme, et que les gens se mettent en règle d'eux-mêmes, sans attendre d'être éventuellement signalés par un de leurs voisins » — précise la Ville de Paris. Désormais, dénoncer c'est civique. Et citoyen. On assiste non seulement au revirement a 180 degrés de la politique de la Ville vis-à-vis de Airbnb, mais également au renversement des valeurs humaines au nom d'une cause que l'on présente comme juste. La Mairie met entre les mains des citoyens une arme de calomnie. Bravo!

« L'humour est un langage que j'ai toujours aimé. Notre ressort est de dénoncer la bêtise en faisant rire » Bien dit, Cabu! Mais personne ne le dit plus à ta place…

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала