Les pays scandinaves et les USA appellent à prolonger les sanctions antirusses

© Sputnik . Vladimir Sergeev / Aller dans la banque de photosLes pays scandinaves et les USA appellent à prolonger les sanctions antirusses
Les pays scandinaves et les USA appellent à prolonger les sanctions antirusses - Sputnik France
Néanmoins, plusieurs pays européens préconisent la levée de ces sanctions qualifiées de nuisibles et contreproductives par Moscou.

L'Assemblée nationale - Sputnik France
L'Assemblée nationale soutient la résolution sur la levée des sanctions antirusses
Les Etats-Unis et les pays d'Europe du Nord jugent nécessaire de proroger les sanctions contre la Russie en raison de la situation en Ukraine jusqu'à ce que les accords de Minsk ne soient entièrement appliqués, lit-on dans une déclaration américano-scandinave (Etats-Unis, Suède, Norvège, Finlande, Danemark et Islande) publiée par la Maison Blanche. 

La déclaration précise que les sanctions liées à la situation en Crimée seront maintenues tant que la Crimée ne sera pas revenue sous la bannière ukrainienne.

"Les Etats-Unis et les pays scandinaves confirment leur soutien à la souveraineté de l'Ukraine et à son intégrité territoriale dans les limites de ses frontières internationalement reconnues", stipule la déclaration.

"Les sanctions contre la Russie en raison de actions dans l'Ukraine de l'est ne peuvent pas être levées tant que la Russie n'accomplira pas entièrement ses engagements stipulés par les accords de Minsk. Nos sanctions doivent rester en vigueur jusqu'à ce que la Russie restitue ce territoire (la Crimée, ndlr) sous le contrôle ukrainien", poursuit le document, qui omet d’indiquer que le statut de la Crimée n’est pas mentionné dans les accords de Minsk sur le règlement du conflit ukrainien. 

AfD-Logo - Sputnik France
Sanctions antirusses: ras-le-bol de certains députés allemands
De leur côté, plusieurs Etats d'Europe préconisent la levée des sanctions antirusses. A titre d’exemple, le 28 avril, l'Assemblée Nationale (France) a voté en faveur de la levée des sanctions antirusses.  Des sources diplomatiques prédisent un rapport de forces serré au sujet des sanctions visant Moscou lors d'un sommet de l’UE en juin prochain. Sur la liste des pays qui se prononcent en faveur de la levée des sanctions, outre la France, figurent l'Italie, l'Allemagne et l'Autriche.

De son côté, Moscou a à plusieurs reprises réitéré considérer ces sanctions comme contreproductives et nuisibles aux intérêts de tous les pays en question.

Les relations entre la Russie d'une part et l'UE et les Etats-Unis d'une autre se sont considérablement détériorées sur fond de crise en Ukraine, tout particulièrement après le rattachement de la Crimée à la Russie, survenu à l'issue d'un référendum en mars 2014. 

Les pays de l'Union européenne ont d'abord introduit des mesures restrictives contre des personnes physiques, en vigueur jusqu'au 15 septembre 2016. Par la suite, des mesures restrictives sectorielles valables jusqu'au 31 juillet ont été imposées, ainsi que des sanctions contre la péninsule de Crimée, valides jusqu'au 23 juin. 

En réponse, la Russie a interdit les importations de produits alimentaires provenant des pays ayant imposé les sanctions.   


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала