Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Il est aussi facile de cacher de l’argent aux USA qu’au Panama!

S'abonner
Le manque d’Américains dans les Panama Papers, qui ont révélé des informations sur les avoirs cachés de personnalités célèbres, reflète juste le fait qu’aux Etats-Unis les résidents peuvent très facilement cacher leurs actifs.

Une tirelire remplie d'argent - Sputnik France
Les USA, meilleur endroit pour cacher des revenus illégitimes
Pour le moment, les investisseurs frauduleux peuvent profiter de 13 États américains qui autorisent la même stratégie que le paradis fiscal panaméen, a raconté à Sputnik James Henry, conseiller principal de Tax Justice Network (TJN), un groupe de chercheurs avec une préoccupation commune au sujet de l'évasion fiscale, la concurrence fiscale et les paradis fiscaux.

Une fuite massive de documents du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca au début du mois d’avril a révélé les propriétaires de plus de 210.000 sociétés offshores, raconte M. Henry.

"Les types de services que Mossack Fonseca fournit sont similaires à ceux des entreprises et des fiducies américaines. Vous n’avez pas besoin de partir au Panama. Pourquoi se donner la peine d’aller à un endroit qui se trouve à 700 miles (1.100 kilomètres) des USA?", a-t-il expliqué.

Poutine - Sputnik France
"C'est pour quand les sanctions contre le Panama"?
Selon les documents publiés, au moins 200 noms de contribuables américains ont été trouvés dans une base de données des archives qui ont été publiées par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ).

M. Henry a rappelé une conversation entre un associé du cabinet d'avocats, Jurgen Mossack, et Tax Justice Network il y a plusieurs années. Il avait été demandé à M. Mossack, hypothétiquement, où il mettrait son argent et M. Mossack a répondu: "Le Delaware" (un État de la côte est des États-Unis).

"Il y a 13 États américains qui offrent maintenant des systèmes de protection des actifs aussi efficaces qu’au Panama", a déclaré M. Henry.

Un autre facteur, selon l’interlocuteur de Sputnik, qui repousse les Américains d’apporter leur argent au Panama est une histoire relativement récente, quand en 1989 l’armée américaine avait fait irruption dans ce pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала