Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Toujours plus: l'Estonie veut du matériel de l'Otan près de ses frontières

© REUTERS / Ints KalninsLes troupes de l'Otan
Les troupes de l'Otan - Sputnik France
S'abonner
Du matériel militaire lourd de l'Otan doit être déployé à proximité immédiate des frontières estoniennes, a annoncé dimanche le ministre de la Défense de ce pays balte Hannes Hanso.

"Nous voulons que le matériel militaire des alliés soit déployé à pas moins d'une mille (1,6 km) de nos frontières. De notre côté, avec la Lettonie et la Lituanie, nous travaillons afin de garantir aux unités des alliés et à leurs équipements un régime simplifié du passage de nos frontières", a indiqué M.Hanso, intervenant dimanche à Tallinn lors de la conférence internationale Lennart Meri.

Les navires de l'Otan dans la mer Noire - Sputnik France
Le renforcement de l’Otan mettrait en cause la sécurité en mer Noire
Selon le ministre de la Défense, une amélioration de la situation sécuritaire dans la région de la Baltique n'est pas pour demain et la question du renforcement des troupes de l'Otan à ses frontières orientales devrait être résolue lors du prochain sommet de l'Otan, prévu à Varsovie en juillet prochain.

"Le conseil au sommet de l'Otan est clair: notre région a besoin de plus de troupes alliées", a-t-il souligné.

Nouveau commandant de l'Otan: soyons prêts à lutter contre la Russie - Sputnik France
Nouveau commandant de l'Otan: soyons prêts à lutter contre la Russie
Dans le cadre de la conférence, M.Hanso a abordé les questions relatives à la coopération avec les alliés au sein de l'Otan et à la préparation du prochain sommet avec les invités et les participants à la rencontre, dont les sous-secrétaires de la Défense US Robert Scher et Michael Carpenter, le chef des forces terrestres des Etats-Unis en Europe Ben Hodges et d'autres responsables haut gradés.

La Russie a auparavant annoncé son intention de renforcer ses frontières ouest et sud à l'aide de trois nouvelles divisions face au projet de l'Otan de déployer quatre bataillons supplémentaires en Pologne et dans les pays baltes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала