Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Eurovision 2017: un député ukrainien pose un préalable à la participation de la Russie

© Sputnik . Alexandre Maximenko / Aller dans la banque de photosБрифинг советника главы МВД Украины Антона Геращенко
Брифинг советника главы МВД Украины Антона Геращенко - Sputnik France
S'abonner
Les artistes russes inscrits sur ladite "liste noire" ne pourront pas participer à la 62e édition du concours Eurovision de la chanson qu'accueillera l'Ukraine en 2017, a déclaré le député de la Rada suprême Anton Guerachtchenko.

Sur les ondes d'une radio moscovite, l'homme politique ukrainien a précisé que seuls les chanteurs qui "comprenaient que la conquête de la Crimée et l'occupation d'une partie du Donbass étaient un crime" seraient admis au concours.

Et d'ajouter qu'il ne voyait aucun obstacle à la participation des artistes qui "ne se prononcent pas en faveur de la politique agressive de la Russie et ne portent pas atteinte à la dignité nationale de l'Ukraine".

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
La Russie dévoile le secret pour gagner à coup sûr l'Eurovision 2017
Il ne reste qu'à regretter que ce concours de la chanson se transforme en une arène de batailles politiques.

Samedi 15 mai, la chanteuse Jamala, une Tatare de Crimée de 32 ans, a apporté à l'Ukraine sa deuxième victoire à l'Eurovision. Selon les règles du concours, c'est son pays qui accueillera l'année prochaine la compétition.

Генеральная репетиция финала международного конкурса Евровидение-2016 - Sputnik France
Eurovision 2016: le public vote pour la Russie, la politique vole le concours
Peuplée principalement par des russophones, la Crimée a adhéré à la Fédération de Russie suite à un référendum organisé en mars 2014. La majorité absolue des habitants de la péninsule (96,77%) ont opté en faveur du rattachement de la Crimée à la Russie.

L'Ukraine ne reconnaît pas les résultats du référendum et considère cette région comme un territoire occupé. Moscou a, à plusieurs reprises, souligné le caractère démocratique du suffrage et sa conformité aux normes du droit international. Il a également appelé la communauté internationale à respecter le choix des Criméens.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала