La CIA détruit "par inadvertance" un rapport sur ses tortures

© Photo © Photo : en.wikipedia.orgLa CIA
La CIA - Sputnik France
L'unique copie du document dénonçant les pratiques blâmables de l'agence de renseignement disparaît au cœur même de cet organisme redoutable.

Un bien fâcheux "accident" est survenu au sein de l'organisme de surveillance interne de la CIA. L'un de ses employés aurait supprimé "par inadvertance" l'unique copie détenue par l'agence du rapport du Sénat sur les techniques de torture qu'elle mettait en œuvre lors de ses interrogatoires.

Il s'agit d'un document s'étalant sur 6.700 pages consacré au travail des agents américains entre 2001 (après les attentats du 11 septembre) et 2006.

Le logo de Central Intelligence Agency est affiché dans le hall du siège de la CIA à Langley, en Virginie, le 14 Août, 2008 - Sputnik France
La CIA photographie des prisonniers nus avant de les envoyer à la torture
Les "accidents" se sont poursuivis après la disparition de la version électronique du document. Le même employé a détruit, également "par inadvertance", tout un disque dur où avait été conservé le rapport, selon les médias américains.

Cette destruction s'est produite dans le bureau de l'inspecteur général de la CIA. Or, c'est justement lui qui est responsable de la surveillance des politiques et de la conduite de l'agence afin de s'assurer qu'elle ne viole aucune loi.

"Il est stupéfiant de constater que cela ait pu se produire, en particulier dans le bureau de l'inspecteur général, qui doit assurer sa mise en œuvre [du rapport] à l'intérieur de l'agence", a confié à Yahoo News Douglas Cox, professeur de la faculté de droit de l'Université de New York.

Le pilote russe Konstantine Yarochenko - Sputnik France
Prisonnier russe aux USA: Washington "bafoue de manière flagrante" les droits de l'homme
D'autres copies de ce rapport scandaleux sur les pratiques de la CIA existent encore, notamment au sein de plusieurs agences. Dianne Feinstein, sénatrice de l'Etat de Californie, préoccupée par cet incident, a demandé qu'on lui présente une copie du rapport en question.

Même si le document n'a jamais été rendu public, le Sénat en a publié un résumé de 500 pages en 2014. Il porte sur l'utilisation par la CIA de soi-disant techniques "d'interrogation avancée", prévoyant des simulations de noyade, des privations de sommeil et d'autres actes blâmables.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала