Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pfizer bloque l'usage de ses produits dans les injections létales aux USA

S'abonner
L’injection létale est encore la méthode privilégiée dans 31 Etats américains qui appliquent la peine capitale, mais Pfizer, premier groupe pharmaceutique du pays, ne fournira plus l’administration en produits destinés aux condamnés à mort.

Le géant pharmaceutique américain Pfizer a annoncé qu'il interdisait désormais l'utilisation de ses produits à des fins létales, ce genre d’exécution étant encore pratiqué dans 31 Etats des Etats-Unis, rapportent les médias internationaux. 

A gay couple embraces as they stand in front of a rainbow flag during a protest outside the town hall in Monterrey March 4, 2015 - Sputnik France
Un avocat US propose d'autoriser l'exécution des homosexuels

"Pfizer est fortement opposé à l'utilisation de ses produits dans des injections létales dans le cadre de l’application de la peine capitale (…) Le groupe fabrique ses produits pour améliorer et sauver la vie des patients. Conformément à ces valeurs, Pfizer s'oppose à l'utilisation de ses produits pour des exécutions", lit-on dans le communiqué. 

La chaise électrique - Sputnik France
Ukraine: une loi légalisant la peine de mort en préparation

Cette décision du laboratoire pharmaceutique prive les 31 Etats américains qui appliquent la peine de mort de la dernière source disponible de substances légales pour réaliser des injections létales. Les opposants à la peine de mort ont salué cette annonce du groupe qui rejoint ainsi quelque 25 autres entreprises du secteur pharmaceutique. 

La directrice de l'association anti-peine de mort Reprieve, Maya Foa, a qualifié d'"exemplaire" la décision de Pfizer de faire en sorte qu'aucun de ses produits ne soit utilisé dans des injections létales. 

Fervent promoteur de la santé d'âge en âge, Pfizer s'affirme comme une entreprise de santé plaçant toujours plus le patient au cœur de son action. Aussi, le groupe dit-il non aux injections létales.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала