Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Que se passe-t-il donc place de la République?

© REUTERS / Pascal RossignolQue se passe-t-il donc place de la République?
Que se passe-t-il donc place de la République? - Sputnik France
S'abonner
Nuit Debout, manifestation contre la "haine anti-flics"… Nous allons tenter de vous expliquer la nature des grandes manifestations qu'abrite ces derniers mois la place de la République à Paris.

police - Sputnik France
Paris: la préfecture interdit une contre-manif contre les violences policières
Tout a commencé le 17 février 2016, lorsque la presse a dévoilé l'avant-projet de loi sur la réforme du Travail, porté par la ministre du Travail Myriam El Khomri. Le projet de loi était censé améliorer la compétitivité des entreprises et favoriser l'emploi.

Tout en confirmant les 35 heures de travail par semaine, le projet permet aux entreprises qui parviendront à s'entendre avec les syndicats, ou avec une majorité de salariés d'étirer ce temps de travail. Par ailleurs, le texte simplifie la procédure de licenciement.

Cette nouvelle mesure n'a pas eu l'heur de rencontrer l'approbation des Français. Peu à peu, le mécontentement général s'est transformé en la manifestation politique Nuit Debout, qui a débuté sur la place de la République à Paris le 31 mars dernier.

French CRS riot police face off with French high school and university students during a demonstration against the French labour law proposal in Paris, France, April 5, 2016 - Sputnik France
Les Français dans la rue pendant l’examen de la loi Travail
Des dizaines de milliers de personnes se rassemblent tous les soirs depuis cette date dans les grandes villes de France afin d'exprimer leur opposition à la loi El Khomri. Aujourd'hui, le mouvement a non seulement ses manifestations, ses activistes et sa radio, mais également ses concerts de musique classique.

La mobilisation Nuit Debout a suscité de nombreux affrontements avec les agents des forces de l'ordre, ce qui a, à son tour, engendré le mouvement "haine anti-flics".

 

Ce mercredi midi, des policiers ont été appelés à se rassembler partout en France afin de dénoncer la "haine anti-flics". Des syndicats policiers ont demandé aux agents hors service et en civil de prendre part aux manifestations contre ce mouvement dans une soixantaine de villes françaises.

Cependant, ces manifestations censées réconcilier le peuple français avec les agents des forces de l'ordre ont tourné au vinaigre, et notamment à Paris où des inconnus ont incendié une voiture de police tout près de la place de la République.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала