En mai, l'Iran compte encore augmenter ses exportations pétrolières

© AP Photo / Mike CroninFILE - In this April 15, 2014 file photo, an oil-tank train with crude oil from the Bakken shale fields of North Dakota travels near Staples, Minn. The University of Minnesota releases a new study on financial losses for farmers due to rail delays in shipping agriculture commodities, blaming the vast quantities of oil leaving North Dakota for squeezing out other rail traffic.
FILE - In this April 15, 2014 file photo, an oil-tank train with crude oil from the Bakken shale fields of North Dakota travels near Staples, Minn. The University of Minnesota releases a new study on financial losses for farmers due to rail delays in shipping agriculture commodities, blaming the vast quantities of oil leaving North Dakota for squeezing out other rail traffic. - Sputnik France
L'Iran a l'intention d'exporter jusqu'à 2,1 millions de barils de pétrole par jour en mai, soit 60% de plus qu'en 2015, rapporte l'agence Reuters se référant à des sources informées.

L'agence note qu'après la levée des sanctions occidentales, les exportations pétrolières iraniennes ont considérablement augmenté pour atteindre en avril leur maximum depuis janvier 2012. La hausse des exportations fait également suite au comblement du manque de navires pétroliers, auquel le pays avait dû faire face après la levée des sanctions en janvier.

Production de pétrole - Sputnik France
Les compagnies pétrolières US noyées sous les dettes
Les livraisons pétrolières iraniennes en Asie ont atteint 1,7 million de barils par jour en avril, soit environ 30% de plus qu'en 2015, indique une source de l'agence. En mai, Téhéran a prévu de livrer sur le marché asiatique jusqu'à 1,6 million de barils par jour. Le plus grand acheteur de l'Iran reste la Chine avec 840 000 barils par jour en avril et 620 000 barils prévus en mai.

On constate également une hausse significative des exportations pétrolières dans les pays européens. Selon la source de l'agence, en avril Téhéran a livré en Europe 487 000 barils par jour et prévoit d'en fournir 400 000 quotidiennement en mai. Il est notamment prévu d'exporter 32 000 barils par jour en Espagne et 65 000 en Grèce.

Extraction du pétrole - Sputnik France
Les exportateurs n'ont pas d'autres options que de geler la production de pétrole
L'Iran et les six médiateurs internationaux ont conclu en juillet 2015 un accord historique sur le règlement du problème nucléaire iranien. Les négociations, qui avaient duré plusieurs mois, ont débouché sur l'adoption d'un plan d'action global commun dont l'exécution lèvera entièrement les sanctions économiques et financières décrétées par le Conseil de sécurité des Nations unies, les USA et l'UE.

En avril, Rokneddin Javadi, directeur de la Compagnie iranienne nationale du pétrole (NIOC), déclarait que les exportations pétrolières s'élèveraient à 2 millions de barils par jour d'ici un mois, et que le pays retrouverait son niveau d'avant les sanctions en juin. Comme l'indique la NIOC, en 2011 l'Iran a exporté près de 2,2 millions de barils par jour, sachant que la production était d'environ 4 millions de barils.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала