EgyptAir: aucune hypothèse n'est écartée sur la disparition de l'avion

© REUTERS / Gonzalo FuentesFrench President Francois Hollande (L) and Prime Minister Manuel Valls talk after a meeting about blasts in Brussels at the Elysee Palace in Paris, France, March 22, 2016.
French President Francois Hollande (L) and Prime Minister Manuel Valls talk after a meeting about blasts in Brussels at the Elysee Palace in Paris, France, March 22, 2016. - Sputnik France
Aucune hypothèse ne peut être écartée à ce stade sur les causes de la disparition de l'Airbus A320 de la compagnie égyptienne EgyptAir qui a disparu dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu'il effectuait la liaison Paris-Le Caire, a déclaré jeudi Manuel Valls.

"Les informations remontent progressivement mais il faut être prudent", a précisé le Premier ministre français sur RTL.

​La France, a-t-il ajouté, "est prête à participer aux recherches" si les autorités égyptiennes le souhaitent.

François Hollande s'est entretenu jeudi matin avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi au sujet de la disparition dans la nuit de mercredi à jeudi d'un avion d'Egyptair reliant Paris au Caire, a indiqué l'Elysée à l'AFP.

Les deux chefs d'Etat "sont convenus de coopérer étroitement pour établir le plus vite possible les circonstances de cette disparition", selon un communiqué de la présidence française.

François Hollande présidera à 08h30 heure de Paris une réunion interministérielle sur la disparition de l'avion.

​Le premier ministre, Manuel Valls, les ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l'Intérieur seront présents ainsi que Ségolène Royal, ministre de l'Environnement qui supervise le secteur des Transports, et Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, a-t-on précisé. 

​L'avion d'EgyptAir, parti de Paris à destination du Caire et disparu des radars, serait tombé dans la Méditerranée, rapporte la chaîne de télévision Al Mayadeen citant des sources au sein de la compagnie aérienne.

Aucune confirmation officielle de ces informations n'est disponible pour l'heure.

Le contact avec l'avion, un Airbus A320 mis en service en juillet 2003, a été perdu alors qu'il volait à 11.280 mètres d'altitude et se trouvait à une quinzaine de kilomètres à l'intérieur de l'espace aérien égyptien, indique EgyptAir sur son compte Twitter.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала