Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Israël: l'ultranationaliste Lieberman bientôt ministre de la Défense

S'abonner
Avigdor Lieberman, connu pour ses provocations verbales, succédera à Moshe Yaalon au poste de ministre israélien de la Défense.

Le ministre en fonction a annoncé vendredi qu'il démissionnait du gouvernement et remettait son mandat de député.

Djihadistes de l'Etat islamique - Sputnik France
Daech se préparerait à attaquer Israël
"J'ai informé le premier ministre (Benjamin Netanyahou, ndlr) que suite à son attitude de ces derniers jours et au vu du manque de confiance que j'ai envers lui j'ai décidé de démissionner et de faire une pause dans ma vie politique pour un délai indéterminé", a déclaré M.Yaalon.

A son poste, l'ex-chef d'état-major de Tsahal sera remplacé par le leader du parti d'extrême droite "Israël Beiténou" Avigdor Lieberman, russophone natif de Moldavie et immigré en 1978.

A 57 ans, sans aucun passé miliaire, il aura désormais la main sur l'armée, les Territoires occupés, ainsi que sur la coordination sécuritaire avec Washington, l'Otan et l'Autorité palestinienne.

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu (R) shakes hands with French Foreign Minister Jean-Marc Ayrault on May 15, 2016 during a meeting at the Prime Minister's office in Jerusalem. - Sputnik France
Palestine-Israël: le processus de paix peine à redémarrer
Par le passé, M.Lieberman a déjà occupé des fonctions prestigieuses comme celles de ministre des Affaires étrangères ou encore de vice-premier ministre. Il est également connu pour ses déclarations souvent provocatrices visant notamment les Arabes israéliens, l'Iran ou bien l'Egypte, sans parler des Palestiniens.

Les médias occidentaux rappellent que M.Lieberman a à de nombreuses reprises menacé de bombarder "Téhéran et Assouan", le barrage égyptien stratégique.

Il plaide en outre pour la peine de mort pour punir les terroristes et menace régulièrement les dirigeants du Hamas d'élimination ciblée. Les Arabes israéliens sont pour lui des "collaborateurs" ou encore une "cinquième colonne", ce qui leur confère, à son avis, le statut d'ennemi intérieur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала