Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les USA refusent la proposition de la Russie de concerter les efforts en Syrie

© Sputnik . David B. GleasonLe Pentagone
Le Pentagone - Sputnik France
S'abonner
Le Pentagone n'envisage pas de coordonner ses opérations militaires en Syrie avec la Russie.

Cette information a été annoncée par le porte-parole du Pentagone Matthew Allen.

"Nous ne collaborons pas et ne coordonnons pas nos opérations en Syrie avec la partie russe", a-t-il déclaré.

Damas - Sputnik France
La Syrie repousse une attaque terroriste à l’est de Damas
Selon lui, le mémorandum d'entente, signé entre la Russie et les USA, visant à sécuriser les vols au-dessus de la Syrie, est toujours efficace et le Pentagone envisage de continuer à agir en vertu de ce document.

Il a également ajouté que la partie américaine s'était concentrée sur l'affaiblissement et l'élimination du groupe terroriste Etat islamique (EI ou Daech).

Auparavant, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, avait proposé aux Etats-Unis d'effectuer des frappes aériennes conjointes sur les cibles terroristes en Syrie, notamment sur les troupes et les convois, transportant des armements, qui franchissaient illégalement la frontière turco-syrienne.

Djihadistes du groupe Front al-Nosra - Sputnik France
Syrie: témoignages sur le massacre d'al-Zara
"Nous proposons aux Etats-Unis en tant que co-président du Groupe international de soutien à la Syrie de recourir à partir du 25 mai aux actions conjointes des forces aérospatiales russes et de la coalition internationale, dirigée par les Etat-Unis, ayant pour but les frappes aériennes contre les troupes du Front Al-Nosra et les groupements paramilitaires violant le régime de cessez-le-feu et les convois équipés d’armements", avait-il déclaré.

La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала