La levée de l'embargo russe, une priorité pour les agriculteurs européens

© Sputnik . Philippe Klimachevsky / Aller dans la banque de photosUne protestation des fermiers polonais à Varsovie
Une protestation des fermiers polonais à Varsovie - Sputnik France
Plongées dans une crise sans fin, les organisations professionnelles agricoles d'Europe appellent la Commission européenne à œuvrer pour obtenir la réouverture du marché russe.

Le Copa-Cogeca (Comité des organisations professionnelles agricoles et Comité général de la coopération agricole de l'Union européenne) a demandé à la Commission européenne de mettre fin à l'embargo russe sur les produits agricoles, suite à la réunion des ministres européens de l'Agriculture, rapporte l'hebdomadaire La France Agricole

Le Copa-Cogeca a rappelé que le secteur agricole était "toujours dans un état critique". 

"Les prix de la viande porcine sont inférieurs à leur niveau d'il y a 11 ans et les prix du lait sont plus de 40% en dessous des niveaux de l'année dernière", a déploré le vice-président du Copa Henri Brichard dans un communiqué de presse. 

"La réouverture de ce marché (russe) doit être une priorité pour l'UE", a signalé  M.Brichard cité par La France Agricole. 

Rappelons que fin juillet 2014, l'Union européenne et les Etats-Unis, trouvant insuffisantes leurs sanctions contre les personnes physiques et morales russes adoptées sur fond de crise ukrainienne, ont introduit des mesures restrictives contre des secteurs entiers de l'économie russe. 

le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll - Sputnik France
Le Foll: "On a besoin de lever l'embargo russe"
En retour, la Russie a interdit les importations de denrées alimentaires en provenance des pays en question. En juin 2015, l'embargo alimentaire russe a été prolongé suite à la prorogation par l'UE de ses sanctions. 

Au cours de sa ligne directe de questions-réponses avec la population en avril 2016, Vladimir Poutine a confirmé la prorogation de l'embargo en cas de maintien des restrictions à l'encontre du pays. 

Le premier ministre russe Dmitri Medvedev a lui aussi souligné à maintes reprises que l'embargo alimentaire  resterait en vigueur jusqu'à ce que les sanctions antirusses soient levées. 

Le Conseil de l'Union européenne doit revenir à la prolongation des sanctions antirusses en été.  


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала