Les JO-2016 se tiendront au Brésil malgré l'instabilité politique

Les autorités brésiliennes assurent que la destitution de la présidente du pays n'influencera nullement la tenue des jeux.

Brésil: la présidente Dilma Rousseff suspendue - Sputnik France
Brésil: la présidente Dilma Rousseff suspendue
L'instabilité politique qui règne actuellement au Brésil n'empêchera pas de tenir les Jeux Olympiques dans ce pays sud-américain cet été, la plus grande partie des préparatifs ayant déjà été bouclés, a déclaré le responsable du Département de commerce et d'investissement auprès de l'Ambassade brésilien aux Etats-Unis Riccardo Hirshbroutch.

Selon lui, les autorités brésiliennes ne voient aucune menace à la tenue de l'évènement, car "tout est prêt conformément au calendrier et au budget". 

"Nous n'attendons que la fin du processus. Tout se passe automatiquement", a-t-il précisé.

Dilma Rousseff - Sputnik France
Le Brésil dans l’incertitude après la suspension de Dilma Rousseff
Le haut fonctionnaire de l'ambassade a ajouté que le problème de sécurité faisait l'objet de préoccupations particulières de la part de Rio de Janeiro. Néanmoins, assurer la sécurité est dans l'intérêt de tout gouvernement. Ceci dit, le Brésil fera tout son possible à cet égard, a souligné Riccardo Hirshbroutch.

Les XXXIe Jeux Olympiques sont prévus pour la période du 5 au 25 août 2016. Il s'agira des premiers Jeux Olympique à avoir lieu en sol sud-américain.

Le 12 mai, le Sénat brésilien a voté, par 55 voix contre 22, pour l'ouverture du procès en destitution de la présidente Dilma Rousseff. En vertu de la loi, une simple majorité de 41 voix était suffisante pour sa suspension. La présidente a quitté son poste pour 180 jours, ses fonctions sont exercées actuellement par le vice-président de centre-droit Michel Temer qui a déjà formé un nouveau gouvernement.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала