L'ombre d'une crise "à la 2008" plane sur le sommet du G7

Le numéro un nippon est préoccupé par la chute des cours pétroliers et prédit un désastre.

Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a averti ses collègues du danger de répétition d'une crise mondiale semblable à celle de 2008, lors du sommet de deux jours des leaders du G7 au Japon.

protestations devant la base US à Okinawa - Sputnik France
Meurtre d'une Japonaise: le gouverneur d'Okinawa veut rencontrer Obama
L'économie mondiale "est aujourd'hui à un carrefour", a-t-il dit, cité par les médias. Si des mesures erronées sont adoptées pour la stabiliser, la crise qui éclatera dépassera par son envergure les cycles économiques traditionnels, selon lui.

Les prix des matières premières ont chuté de 55% par rapport à 2014, ce qui est comparable aux indices enregistrés avant et après le krach de la banque américaine Lehman Brothers, qui avait marqué le début de la crise financière mondiale de 2008, a-t-il souligné.

Cependant, les leaders du G7 ne sont pas unanimes quant aux risques d'une répétition de cette crise mondiale. La déclaration finale sera donc encore débattue par les participants.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала