Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un chat de Schrödinger de grande taille "élevé" en laboratoire

S'abonner
Après avoir synchronisé les processus quantiques au niveau macroscopique, des physiciens français et américains ont réussi à démontrer que le chat de Schrödinger peut être mort et vivant simultanément, écrit la revue Science.

Le chat de Schrödinger est une abstraction quantique proposée dans les années 30 par le physicien autrichien Erwin Schrödinger. Selon son concept, le chat est enfermé dans une boîte avec un flacon de gaz mortel et une source radioactive.

Si un compteur Geiger détecte un certain seuil de radiations, le flacon est brisé et le chat meurt. D'après l'interprétation de Copenhague, le chat est à la fois mort et vivant. En ouvrant la boîte, nous pouvons observer si le chat est mort ou vivant.

Pour mener à bien leur recherche, les scientifiques ont mis sur pied un dispositif composé de deux résonateurs micro-ondes 3D, d'un résonateur quasiplat et d'un transmon (système d'une paire de superconducteurs, ndlr). Ainsi, grâce à des micro-ondes, les scientifiques ont réussi à évaluer directement l'état du chat de Schrödinger, composé de 80 photons.

La stabilité de l'état quantique composé d'un grand nombre de photons est limitée par le seuil de températures de l'équipement utilisé. Les physiciens suggèrent que leur recherche pourrait s'avérer utile pour la cryptographie et les ordinateurs quantiques.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала