Les céphalopodes, nouveaux maîtres des océans?

© Sputnik . V.LebedevOctopus
Octopus - Sputnik France
Au cours des 60 dernières années, les calmars et les pieuvres ont littéralement envahi les eaux des océans et leur population n’a de cesse d’augmenter de façon exponentielle, mettent en garde les scientifiques.

"Ce n'est pas par hasard que les céphalopodes, dont les calmars et les pieuvres font partie, sont communément appelés +mauvaises herbes de l'océan+: ces animaux sont dotées de tout un ensemble de caractéristiques biologiques uniques en leur genre, notamment une croissance rapide et une durée de vie relativement brève", explique une biologiste de l'université d'Adelaide (Australie), Zoe Doubleday.

Grâce à ces particularités, poursuit la chercheuse, les céphalopodes parviennent à s'adapter plus vite que les autres animaux marins aux changements délétères que subit constamment l'océan, tels que le réchauffement climatique, la pollution du milieu marin et l'épuisement des ressources en eau.

La disparition massive de certains poissons prédateurs joue aussi un rôle clé dans ce processus, font remarquer les scientifiques.

Cependant, il n'est pas exclu qu'à l'avenir la population de céphalopodes se réduise à l'échelle mondiale, la consommation de leur chair étant montée d'un cran au cours des dernières années.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала