Les députés allemands vont reconnaître le génocide arménien, Ankara mécontent

Les députés allemands doivent adopter jeudi une résolution reconnaissant le génocide arménien, un texte qui suscite de vives critiques de la part de la Turquie dans un contexte de relations déjà tendues avec Berlin.

Selon l'AFP, cette résolution intitulée "Souvenir et commémoration du génocide des Arméniens et d'autres minorités chrétiennes il y a 101 ans" est proposée par les groupes parlementaires de la majorité — les conservateurs de la CDU/CSU et le SPD — ainsi que par celui des Verts, formation de l'opposition, et a toutes les chances d'être adoptée.

Dans ce texte que l'AFP a pu consulter, le Bundestag, chambre basse du Parlement allemand, "déplore les actes commis par le gouvernement jeune- turc de l'époque, qui ont conduit à l'extermination quasi-totale des Arméniens".

L'an dernier, à l'occasion du centenaire de ces évènements, le président allemand Joachim Gauck avait, le premier, utilisé le terme de "génocide" pour qualifier ces massacres perpétrés par les Turcs ottomans, qui ont fait 1,5 million de victimes entre 1915 et 1917.

Президент Турции Реджеп Тайип Эрдоган - Sputnik Afrique
Commémoration du génocide arménien: Erdogan vexé
Cette première reconnaissance officielle du génocide en Allemagne avait provoqué la colère d'Ankara, le président turc Recep Tayyip Erdogan accusant M. Gauck "de soutenir les revendications basées sur les mensonges arméniens".

Le président Erdogan a en particulier menacé de ne pas appliquer l'accord controversé avec l'Union européenne, porté par Berlin, qui a permis de réduire considérablement l'afflux de migrants en Europe. Ankara veut une exemption de visas Schengen pour ses concitoyens sans réformer sa loi antiterroriste comme l'exigent les Européens.

Du côté de Erevan, c'est en revanche le satisfecit.

"La reconnaissance du génocide arménien est importante pour prévenir d'autres génocides dans le futur", a souligné le porte-parole du ministère arménien des Affaires étrangères, Tigran Balayan, interrogé par l'AFP.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала